Comment ne pas confondre croyance et intuition ?

croyanceintuition seformeraladivination

Bonjour les amis,

il est bien évident que si vous avez la certitude que vous attirez la  malchance, que vous ne rencontrez que des loosers, que l’amour n’est pas fait pour vous ou que à 50 ans, vous êtes trop vieux, il en sera ainsi. Il faut néanmoins faire la part des choses entre croyances négatives, intuition et réalisme.

 

C’est quoi une croyance ?

C’est un état mental qui vous amène à considérer certaines choses comme des certitudes, des convictions que vous érigez en vérité absolue. Elles sont à l’origine des directions que vous prenez dans votre existence. Elles proviennent de votre éducation, de votre parcours de vie, de vos échecs comme de vos réussites.

Pour la plupart, elles sont inconscientes au départ, jusqu’à ce que vous les fassiez vôtre.

D’où, des phrases que j’entends régulièrement comme: ‘ les hommes ne sont pas fiables, les femmes n’en veulent qu’à mon compte en banque, à 50 ans, la vie est derrière moi, à 25 ans je suis trop jeune pour être crédible, toutes les femmes de ma famille ont tel ou tel problème etc…’

‘Ce que l’on croit de la réalité, du monde environnant, agit comme un filtre, comme une paire de lunettes sélective qui nous amène à surtout voir les détails allant dans le sens de ce que nous croyons… Si bien que cela renforce nos croyances. La boucle est bouclée.’ Laurent Gounelle

Remise en cause toute !

Cela fait déjà un moment que j’ai envie d’écrire un article à ce sujet, car régulièrement, j’entends: ‘modifie tes croyances et ta vie changera.

Sur le principe, c’est vrai, je n’en doute pas une seconde. Sur le fond, c’est beaucoup plus compliqué que cela.

C’est comme la pensée positive.

Affirmer que tout va bien, alors que ce n’est pas le cas sera à même de créer des dysfonctionnements mentaux.

C’est pourquoi, il faut être très prudent dans le choix de ses affirmations et ne pas les prendre à la légère. Remettre en cause un système de croyance fortement ancré sans se faire accompagner va générer du grabuge et pas qu’un peu.

Les croyances sont la base de notre personnalité, de notre identité. C’est évidemment une nécessité pour évoluer, mais encore faut-il savoir avancer sur ce chemin en toute connaissance de cause et y être préparé.

‘Il faut beaucoup de force de caractère pour détacher sa réflexion des idées reçues.’ Cicéron

Peut-on chasser des croyances limitantes ?

Plus vous luttez contre quelque chose, une idée, une certitude, plus vous la renforcez et lui donnez du pouvoir. Définition de la chasse: ‘traque d’animaux dans le but de les capturer ou de les abattre.’

Il vous faudra avant tout repérer d’où vient votre blocage, à quel moment de votre vie il a pris forme.

C’est seulement à ce moment là que vous pourrez modifier ce schéma de pensée négatif qui vous empêche d’accéder à plus de bien-être au quotidien. On ne chasse pas des convictions avec lesquelles vous avez basé vos décisions, effectué vos choix de vie en quelques minutes. Cela va vous demander de la volonté et du temps (plus ou moins selon votre personnalité).

Rester réaliste

Je vais vous raconter une histoire :  Monsieur X voulait absolument se faire embaucher par une entreprise, alors que celle-ci au bord du gouffre financier licenciait ses employés. Il n’était évidemment pas question de recruter un salarié. Tous les soirs, il visualisait son contrat en poche, se voyait travailler dans cette société.

Il effectuait ses affirmations avec beaucoup de convictions, traquait sans relâche ses croyances limitatives. Bref, il a refusé des postes, car il confondait tout. Il faut aussi se confronter à la réalité terrestre dans laquelle vous évoluez.

Si vous pensez que la loi d’attraction, ce travail sur vous-même va vous faire gagner des millions par le biais du loto ou que vous allez trouver un nouveau job en restant tranquillement chez vous sans vous remuer, vous aurez beau croire de toute vos forces que cela se manifestera par magie dans votre vie, vous risquez surtout de vous casser la figure, de tomber de haut et de redescendre du perchoir de vos illusions. 

‘Le destin n’est pas une question de chance. C’est une question de choix: il n’est pas quelque chose qu’on doit attendre, mais qu’on doit accomplir.’ William Bryan

Ecouter son intuition

Il y a quelques années, j’ai rencontré une personne. Dès les premières minutes, j’ai ressenti de la méfiance à son encontre.

A cette époque, j’effectuais un travail en profondeur sur mes croyances, bien décidée à ne plus répéter des scénarios malencontreux.

Lors d’une séance avec un psychothérapeute, il m’invite à ‘regarder au fond de moi’, ce qui me gênait et quels étaient les schémas (relation avec ma mère, ma soeur, ma tante, ma cousine, bref toutes les femmes de la famille) qui généraient mon aversion. J’ai donc décidé de faire confiance à cette personne, malgré tous les feux qui clignotaient en rouge me disant ‘attention danger.’ La suite de l’histoire est que je me suis fait bien avoir.’ Il ne s’agissait pas dans ce cas de figure d’une problématique que j’avais crée de par mon système de croyance.

développer votre intuition

Comment ne pas confondre croyance et intuition ?

Se connecter à son intuition, c’est sortir de son mental, c’est écouter son ressenti immédiat. Elle sort de toute logique, de tout raisonnement et ne s’explique pas. C’est savoir écouter sa petite voix intérieure qui nous guide avec bienveillance. Si vous ne sentez pas ce contrat que vous allez signer, faites le silence en vous, afin d’identifier si il s’agit d’une sonnette d’alarme que vous envoie votre subconscient ou d’une peur issue de vos croyances limitatives.

  • Prêtez attention à votre corps. Quand il y a quelque chose qui me chiffonne, je ressens un picotement dans la nuque. D’autres ont mal au ventre ou à la poitrine.
  • Ecoutez vos émotions. Ressentez-vous de la joie, une sentiment de légèreté en prenant cette décision ?
  • Ne tirez pas de conclusions trop hâtives. Prenez aussi votre temps avant de vous décider.
  • Ne vous obstinez pas dans une voie compliquée laquelle, de toute évidence, vous mène à l’échec.
  • Prenez le temps de méditer. Cet instant de silence intérieur vous permettra de faire la différence.
  • Apprenez à vous faire confiance. Croyez en votre chance. Soyez doux avec vous-même.

 

Pour vous renseigner à titre gratuit sur ma formation, cliquez ici  

et aussi ici

A très vite. Marie-Pierre

Recherches utilisées pour trouver cet articleintuition croyances moon

Laisser un commentaire