Comment retrouver de l’énergie grâce au sommeil ?

 

Crédits photo : © – Fotolia

Le sommeil est important pour être à l’écoute de son essentiel. Il est vital pour avancer dans la vie en toute sérénité. Pendant cette pause indispensable, le cerveau ne raisonne plus, nous permet sans effort de trouver des solutions à nos défis de vie et de recharger nos batteries.

 

La journée du sommeil

C’est une véritable préoccupation pour beaucoup d’entre vous. En 2001, L’I N S V (l’institut national du sommeil et de la vigilance) a crée une journée dédiée au sommeil. Le but de cette association fondée en 2000 est la sensibilisation, l’information, la prévention sur le sommeil et ses troubles. En 50 ans, le temps de sommeil moyen a diminué d’environ 1h30 sur 24 heures. Environ 10% des Français ont recours à la médication pour dormir.

Le stress n’est pas seul en cause

On accuse souvent le stress de beaucoup de maux. Ses effets perturbateurs sur la santé, la vitalité et la qualité des nuits sont réels, mais il n’est pas l’unique coupable. Une mauvaise hygiène de vie, la sédentarité, une alimentation trop riche, une exposition prolongée devant l’ordinateur seront autant de facteurs à prendre en compte pour résorber un sommeil perturbé.

Si vous suivez un traitement allopathique, surtout ne l’interrompez pas brutalement. Parlez-en avec votre toubib et expliquez-lui vos motivations.

Qui dort dîne,un concept à oublier

Ce serait Ménandre, l’auteur comique Grec, ( IV siècle avant J.-C) qui serait à l’origine de cette expression: « le sommeil nourrit celui qui n’a pas de quoi manger ». Au Moyen- Âge, les aubergistes affichaient cette pancarte pour signifier au voyageur qu’il se devait de prendre son repas, s’il souhaitait dormir dans cette auberge. La faim, risque bien au contraire de vous énerver et de provoquer des soucis d’endormissement. Par contre, un repas trop riche en protéines augmente le taux de tyrosine, acide animé qui augmente la dopamine. Excellent pour pratiquer une activité physique, un effort intellectuel, mais certainement pas pour faire un bon dodo.

Frein sur la télévision et l’ordinateur

La lumière de ces écrans nuit à la sécrétion de la mélatonine, hormone produite par la glande pinéale. On l’appelle aussi hormone du sommeil. Visionner un film, une émission peut vous divertir, mais il faut absolument éviter de regarder la télévision dans votre chambre à coucher. Même recommandation pour l’ordinateur ou le fermer une demi-heure avant d’aller vous coucher.

Dormir comme un bébé.dormir comme un bébéPhoto prise par  Etolane

Cette expression prête à sourire et  je pense que tous les parents seront d’accord avec moi. L’arrivée d’un nouveau né dans une maisonnée n’est certainement pas une source de sommeil serein. Il se réveille toutes les heures, au mieux toutes les deux ou trois heures. Toutes les mamans et  tous les papas du monde connaissent le mot ‘insomnie’. Dormir comme un bébé veut dire ‘s’endormir sans soucis existentiels.’ Un bébé a comme préoccupations d’être nourri, aimé, réconforté. Une fois sécurisé sur ses besoins essentiels, l’enfant dormira d’un sommeil de plomb. Il aura la capacité de s’émerveiller sur tous les cadeaux de la vie. Un papillon coloré dans un jardin le fera rire aux éclats.

Un câlin de ses parents le tranquillisera et il s’endormira, apaisé, le sourire aux lèvres.

Retrouver son âme d’enfant

Adultes, nous seront toujours à la recherche de ces nécessitées fondamentales.Si elles manquent dans notre quotidien, elles seront sources de stress, d’énervement et d’insomnies.

Avoir la certitude que vous possédez  les capacités à combler vos besoins primordiaux vous feront dormir comme un bébé.

Retrouver son âme d’enfant, prompte à s’enthousiasmer devant les cadeaux de la vie favorisera un sommeil serein et un réveil en pleine forme. Certains d’entre vous vont me rétorquer: ‘l’innocence de l’enfance n’est pas compatible avec la vie à 100 à l’heure que je mène, les soucis dans mon travail, les conflits en famille et un compte en banque qui fait quelquefois la grimace.’

Voyons plus loin comment mettre en place quelques méthodes qui vous aideront à trouver un sommeil réparateur et plus d’énergie.

Un sommeil réparateur

Nous ne sommes pas tous égaux devant le sommeil. Certains dorment 6 heures par nuit, d’autres ont besoin de plus de temps. Si vous avez du mal à vous coucher de bonne heure, il est inutile de vous mettre au lit à 19 heures. Vous risquez surtout de vous réveiller en pleine nuit, ce qui vous énervera plus que cela ne vous apaisera.

Ecoutez votre corps

  • Si vous baillez, que vous êtes fatigué, ne jouez pas les prolongations devant un film ou sur des forums de discussion. Acceptez de vous coucher afin de retrouver l’harmonie et un meilleur-être.
  • Modifiez vos habitudes. Si vous êtes un adepte du café, n’en buvez plus après votre repas du midi. La caféine a des effets sur l’organisme jusqu’à 6 heures après sa consommation. Evitez autant que possible les sodas, le thé, et bien évidemment l’alcool. Si vous appréciez le vin, optez pour un verre de vin rouge (un verre, pas le fût, n’est ce pas).
  • Adoptez un rituel. En cultivant des habitudes, en les répétant chaque soir, vous enverrez un signal très fort à votre cerveau, à votre corps. Ils finiront par comprendre le message: ‘ au lit pour un sommeil réparateur’. Soyez persévérant. Il faut aussi que votre disque dur enregistre ces nouvelles données.
  • Décompressez une heure au moins avant de rejoindre les bras de Morphée. Lisez tranquillement, écoutez une musique apaisante, diffusez une huile essentielle relaxante, ouvrez votre fenêtre pendant au moins dix minutes afin de changer l’atmosphère de votre chambre.

Comment retrouver de l’énergie grâce au sommeil ?

Rien de tel que de se réveiller le matin en pleine forme avec l’envie de croquer la vie à pleine dent. Pour que votre nuit vous ressource, il y a quelques règles à respecter. En les utilisant, vous aurez aussi plus d’énergie dans la journée.

Révisez votre alimentation

  1. Bannissez de votre dîner, les aliments qui contiennent le plus de tyrosine ( acide animé, précurseur d’adrénaline) : fromages (surtout le parmesan et le gruyère ), le foie, la dinde, la morue salée, les arachides.
  2. Oubliez la charcuterie le soir. Calorique, riche en sel, elle est lourde à digérer et favorise la rétention d’eau. Votre sommeil sera haché avec des ballonnements et de la soif qui vous réveillera.
  3. Dopez la mélatoline ! Quésaco ce truc ?  C’est une hormone produite par la glande pinéale qui favorise le sommeil. Vous la trouverez dans le riz complet, les pâtes, les pommes de terre, les noix de Grenoble, les jus de griotte.

Respirez, la méthode du 4, 7,8

Pour ne plus cogiter sur son oreiller, quelques exercices de respiration favoriseront votre sommeil. Ils vous permettront de mettre votre cerveau sur ‘le mode pause’. Vous inspirez avec votre nez pendant 4 secondes. Vous retenez votre respiration pendant 7 secondes, vous expirez 8 secondes. En vous concentrant sur votre respiration, en comptant les secondes et non pas les moutons, vous serez plus détendu.

Pour retrouver l’énergie, soignez votre foie, votre foi !

Le foie est la glande la plus volumineuse du corps humain ( il pèse 1, 5 kg chez l’adulte). Il a un rôle important dans la détoxification et l’élimination des déchets. Le mode de vie de l’individu influence considérablement la qualité de son fonctionnement. Un foie fatigué vous pompe votre énergie. Un réveil nocturne répétitif entre 1 heure et 3 heures du matin est l’indice que votre foie est en difficulté.

Comment drainer votre foie ?

Sans avoir recours à des produits miracles et souvent hors de prix, vous pouvez faire une cure de pissenlit. En cliquant sur ce lien, je vous indique la façon de le consommer et les précautions d’emploi. Comme toutes les plantes, la plupart ont aussi des contre-indications.

Plantes pour faciliter le travail du foie

Le chardon-Marie (attention si vous êtes sujet à l’hyper-tension)

–  Feuilles d’artichaut (contre-indiqué en cas d’obstruction des voies biliaires)

–  Le radis noir ( déconseillé en cas d’ulcère à l’estomac, de gastrite, d’aigreurs d’estomac, de problèmes de thyroïde)

– Le fumeterre (ne doit pas être utilisée en cas d’hyper-tension, d’obstruction des voies biliaires)

– Le desmodium.

Note: ne pratiquez pas l’auto-médication. Faites-vous accompagner par un professionnel de santé.

Les émotions ont un impact sur votre énergie

La colère, la tristesse, la peur, la rancune sont autant d’émotions négatives qui agissent directement sur notre organisme. Elles provoquent des déséquilibres et nous empêchent de retrouver de l’énergie. Essayez de vous endormir en ruminant des pensées pessimistes ! Il ne s’agit pas pour autant d’étouffer vos émotions. Cela ne ferait qu’apporter des tensions dans votre corps et dans votre esprit.

Comment se libérer des émotions négatives ?

Dans son premier livre intitulé ‘l’erreur de Descartes’, le neurologue Antonio Damasio démontre comment les émotions permettent de nous adapter à l’environnement et pourquoi « pour le bon et le moins bon » elles font partie de la raison.

Les sentiments jouent un rôle fondamental dans le processus de décision. La plupart du temps, lorsque nous devons faire un choix, nous imaginons le déroulement de l’action, afin de savoir si elle éveille en nous des sensations et sentiments agréables. S’il en est ainsi, nous agissons. Mais si nos impressions sont déplaisantes, nous décidons d’y renoncer. A. Damasio

Accepter ses sensations, et surtout pas les refouler car nous nous coupons ainsi de notre intuition.

Une fois identifiées, il s’agit à ce moment là de renverser la vapeur, si je puis dire. La colère vous aura permis de comprendre qu’il y a des choses que vous n’êtes pas en mesure d’accepter et qu’il vous faudra apprendre à dire non ou à négocier. La peur sera une prise de conscience de vos limites, d’un danger éventuel et aussi de réfléchir sur le ‘comment dépasser vos craintes’. C’est à ce moment là que vous devrez remplacer ces sentiments par des émotions positives, joyeuses et sereines. Pour cela, remémorez-vous un évènement qui vous aura procurer du plaisir, un bien-être et focalisez votre attention sur ces souvenirs en visualisant le meilleur.

A lire également : Face aux changements, suivez votre intuition.

Deux livres sur ce sujet

Mieux dormir, j’en rêve’ de Brigitte Langevin

Mieux dormir j'en rêve

Vous avez du mal à trouver le sommeil ? Vous pouvez remédier à cet état de choses grâce à cet ouvrage. Que vous soyez étudiant, travailleur autonome, affecté à un poste de nuit, enceinte, âgé ou aidant naturel, vous découvrirez, à la lecture de Mieux dormir… j’en rêve !, les ennemis jurés du sommeil, de même que des stratégies ciblées pour en améliorer la qualité et surmonter l’insomnie.

 

 

‘Comment retrouver le sommeil par soi-même’  de Sylvie Royant-ParolaComment retrouver le sommeil par soi-même

Comment sortir du cercle vicieux de l’insomnie ? Peut-on retrouver le sommeil sans somnifères ? Et si l’on ne peut dormir qu’avec des médicaments depuis des années, comment s’en passer ? Le Dr. Royant-Parola propose dans ce livre pratique des moyens simples pour sortir de l’impasse…

 

Cet article vous a plu ? Pensez aussi à le partager avec vos amis !

A très vite.

Marie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet articlecontent

2 réflexions au sujet de « Comment retrouver de l’énergie grâce au sommeil ? »

  1. Merci pour ce chouette article !
    Stopper la lumière des écrans au moins une demi-heure avant le couché m’a fait beaucoup de bien. Dans ma liste de choses à essayer, je souhaiterais tester les logiciels qui permettent de modifier la lumière de l’écran pour la rapprocher du spectre lumineux d’un soleil couchant (moins de bleu de mémoire). Je suis curieux de voir si ça fera de l’effet sur moi : tu as déjà tenter l’expérience toi ?

    • Bonjour Guillaume,
      non, je n’ai pas encore testé. J’ai découvert l’existence de ce logiciel en écrivant cet article. Je vais le tester également. Je te ferais un retour 🙂

Laisser un commentaire