Découvrez votre baromètre émotionnel avec le pendule

Bonjour les amis,

dans cet article, je vais répondre à une question qui m’est fréquemment posé : ‘vous dites que le pendule est à la portée de chacun, mais il est impossible de s’en servir pour répondre à ses propres questions et on ne peut rien ‘voir’ sur soi’.  Qu’en est-il exactement ? Allons plus loin si vous le voulez bien.

Mais à quoi sert le pendule ?

Ce n’est pas sa vocation première que s’en servir comme outil de divination. Le pendule sert à mesurer le taux vibratoire d’un lieu, d’un objet, d’une personne. Il permet d’effectuer des recherches, des diagnostics, pas des diagnostics médicaux, entendons-nous bien, à l’aide planche de radiesthésie.

On l’utilise également pour répondre à des questions, mais il n’ira pas plus loin que le oui et le non, voire le peut-être. Encore faut-il poser correctement sa question et garder à l’esprit qu’il détecte la vibration à l’instant T. Il suffit que la personne modifie sa pensée, son désir et donc la réponse peut changer en l’espace de quelques jours. Par exemple, après vous être correctement ancré, redéfinit votre convention mentale, vous demandez : ‘est-ce que ma soeur va venir à la maison cette semaine ? ‘ Le pendule vous répond oui et point de soeur à l’horizon. Que s’est -il passé ? Elle avait en effet prévu de vous rendre visite, votre pendule a bien capté cette énergie, mais au fil des jours, elle a eu un empêchement et a reporté son séjour.

Bien sûr, certaines personnes l’utilise à des fins prémonitoires, je suis d’ailleurs la première à le faire lors de mes consultations, mais encore faut-il détenir cette faculté, laquelle peut se développer en s’exerçant avec assiduité. C’est pourquoi, certains affirment haut et fort, qu’il est impossible de se servir du pendule pour obtenir une réponse à sa propre question.

Article à lire : A quoi sert un pendule ?

Adopter la bonne posture

Particulièrement, lorsque l’on débute dans la pratique de la radiesthésie, il est important d’adopter la bonne posture. Il faut avoir les deux pieds bien à plat sur le sol, tenir votre colonne vertébrale droite et être solidement ancré à la terre. Je reviens régulièrement sur l’ancrage dans mes articles, car c’est une notion qui est souvent oubliée. Regardez les radiesthésistes, les géobiologues, les sourciers, ce sont des personnes qui sont en contact avec la nature, qui travaillent avec la nature et je vous assure qu’elles ont les pieds bien sur terre et ça c’est quelque chose qu’il faut absolument et impérativement travailler afin de ne pas être perché. Il n’y a pas que pour la pratique du pendule d’ailleurs. Nous vivons dans un monde terrestre, dans un monde matériel. Être spirituel, c’est super, mais il faut aussi être matériel, ni trop dans un sens, ni trop dans l’autre : un juste équilibre en toute chose.

Article à lire : comment tenir un pendule ?

Le pendule, votre baromètre émotionnel

Il existe un autre facteur qui peut vous empêcher d’avoir la bonne réponse à votre question, c’est la non maîtrise de votre mental. Si vous êtes hyper stressé, vous ne serez pas en mesure de vous servir de votre pendule. Pareillement, si vous êtes sous l’emprise d’une forte émotion. Dans ces cas- là, tout part de travers, votre mental est en cacahuète, votre ventre fait des noeuds, vous avez la gorge nouée. Je dirais que ce n’est même la peine de prendre le pendule et de poser une question. Combien de personnes lorsque chéri les a quitté vont passer leur soirée à demander s’il va revenir. Dans de telles conditions émotionnelles, il sera juste impossible d’obtenir la bonne réponse. J’ai envie de vous dire que vous seriez plus inspiré de lui poser directement la question et d’avoir une conversation franche avec le chéri, au lieu d’en référer avec votre pendule. Mais c’est un autre débat.

C’est pourquoi, j’appelle le pendule le baromètre de vos émotions. Même si votre but n’est pas de devenir un radiésthésiste accompli, je vous invite à vous servir de cet outil dans votre quotidien car il va vous aider à calmer votre mental, de maîtriser vos émotions. Le contrôle du mental, celui de  vos émotions, c’est la maîtrise de votre présent, mais aussi la maîtrise de votre avenir. Surtout, n’abandonnez pas, persévérer, continuez, faites des exercices, ayez confiance en vous et en vos capacités.

 Article à lire : le pendule à votre portée

A très vite.

Marie-Pierre Charneau