Face aux changements, suivez votre intuition

changement seformeraladivination

Bonjour les amis,

changement radical de vie, prise de décision, réflexion, la vie nous pousse en permanence à agir. Il y a des périodes où rien ne tourne rond dans l’existence. Est-ce du à une accumulation de mauvais choix, à la précipitation ou à un manque d’implication ? Si pour certains, les solutions semblent toutes trouvées, pour d’autres les chemins sans issus se multiplient.

Comment sortir de l’impasse ?

En prenant confiance en soi et en suivant son intuition. Démonstration.

Doit-on se fier à son intuition ?

Toutes les décisions qui peuvent influer sur votre vie doivent être mûrement réfléchies. Si certaines ne prêtent pas à conséquences comme le choix de votre repas ou comment vous habiller pour sortir, d’autres méritent de s’y pencher sérieusement.

On ne change pas de vie comme de chemises.

Si  la pratique de la pensée positive, l’examen attentif de vos blocages intérieurs seront un plus pour dénouer un problème ou avancer sur votre chemin de vie, il faudra aussi mesurer votre potentiel, le travailler et le valoriser. Vous devrez également tenir compte des réalités économiques et du contexte de votre vie personnelle.

Une méthode rationnelle qui fait aussi ses preuves

La première étape consiste à faire la part des choses et à dresser une liste si besoin. Et cela à toutes les périodes de l’existence: que l’on débute dans la vie active, que l’on s’engage durablement dans une vie de couple, que l’on veuille changer de job ou que l’on envisage de passer sa retraite dans l’Eldorado. Arrive ensuite le stade de la célèbre liste des “pour” et des” contre”. Prenez le temps de trouver un maximum d’arguments. Classez-les ensuite dans les deux catégories. Votre décision sera plus simple à prendre.

Si le choix est toujours douloureux, vous pouvez aussi vous tourner vers votre entourage pour recueillir leurs avis. Dans certains cas (les décisions qui peuvent radicalement vous faire changer de vie: changement de job,de ville, de pays), il est toujours intéressant de rencontrer des personnes qui ont eu à sauter le pas par le biais d’associations, de réunions ou de forums. Les professionnels vous seront d’une précieuse aide et pourront vous donner des informations clefs. Un bilan de compétence, une étude approfondie de vos aptitudes et de votre caractère seront aussi des éléments à prendre en compte.

Précipitation et action: ne pas confondre

Tout ceci paraît logique mais n’est pas forcément évident en situation d’urgence.Comment faire lorsque vous n’avez que quelques heures ou quelques minutes pour vous décider ?

  • Premier conseil : ne pas céder à la précipitation. Essayez d’organiser vos idées, même si elles se bousculent dans votre tête et évitez de paniquer.
  • Deuxième conseil : mesurez rapidement la prise de risque et le potentiel de réussite avant de prendre une décision définitive et irrévocable.
  • Troisième conseil : écoutez votre intuition. En vous concentrant un minimum, vous pouvez ressentir le devenir d’une situation ou la fiabilité d’une personne. Au moindre doute, ne vous engagez surtout pas.

Face aux changements, suivez votre intuition

L’intuition est innée, enfouie au plus profond de nous. Pour certains, elle est cette petite voix familière, cet éclair de génie qui permet de faire les bons choix. Pour d’autres, c’est un agent perturbateur volontairement bâillonné qui effraie par tant de certitudes. Ces derniers ne s’autorisent plus la liberté de pensée et s’en remettent aux choix des autres pour se décider.

Mais l’intuition est propre à chacun et on n’est jamais mieux conseillé que par soi-même.

A quoi bon ressasser les “ si j’avais su” , les “ je le savais “, “ je n’aurais pas du”  et autre “ je ne fais jamais les bons choix” si l’on s’est volontairement auto-censuré. Faire systématiquement appel à un membre de la famille ou à un ami peut-être quelquefois une erreur. Pourquoi devrait-il décider pour vous ?

 » Suivez votre instinct, votre intuition. Suivez votre première idée, faites-vous confiance. Soyez à l’écoute de votre être intérieur ». Melki Rish

Développer son intuition

Il n’est pas toujours évident d’écouter son intuition et de lui laisser la place qu’elle mérite. Comment la réapprivoiser ? Je vous propose aujourd’hui deux petits exercices qui vous permettra de la tester et de la développer. L’important est de se prendre au jeux, pas au sérieux.

Le test de la carte :

  • Prenez un jeu de cartes classiques et choisissez trois cartes noires (pique ou trèfle, peu importe) et une carte rouge (coeur ou carreau au choix). Veillez à sélectionner des cartes rigoureusement identiques, sans marques distinctives ( pli, coin corné, tâches).
  • Mélangez-les soigneusement, face cachée.
  • Placez ensuite les cartes  en ligne devant vous, dans l’ordre de votre choix, sans tricher…
  • Concentrez-vous un minimum puis essayer de trouver la carte rouge en trois coups maximum.

Le test du silence :

  • Accordez-vous 10 minutes de tranquillité par jour, 20 minutes si vous le pouvez. Si vous vivez avec une famille nombreuse, votre salle de bain fera l’affaire. Si vos voisins sont bruyants, allez marcher seul dans un endroit calme, en attendant de savoir vous isoler mentalement dans un contexte tonitruant (j’y reviendrais dans le prochain article).
  • Posez votre question mentalement avec conviction et affirmez que votre intuition vous guide avec sagesse. N’y pensez plus et concentrez-vous sur votre respiration, le paysage qui s’offre à vous ou le plaisir d’une douche apaisante.
  • Au cours des heures, des jours à venir, notez sur un carnet tout ce qui vous passe par la tête au sujet de votre question.

En cliquant ici, vous pouvez écouter en live ou télécharger gratuitement une méditation que j’ai mise en ligne sur mon site.

Comment faire quand ressenti et intuition sont en contradiction ?

Les informations délivrées par notre cerveau ne sont pas toujours en adéquation avec ce que nous pensons ou ce que nous voudrions entendre…

Dilemme: quelle voie suivre ? L’intuition peut vous pousser sur des chemins que vous ne voulez pas ou que vous ne pensiez pas emprunter, voire vous suggérer une décision que vous aviez profondément rejeté. Une mise au point s’impose : pour quelles raisons avez-vous écarté cette possibilité ?

Vous paraissait-elle improbable, inutile, irréalisable ou entraînait-elle trop de changements ?

Prenez le temps de vous remettre en question et d’analyser les raisons qui vous ont poussé à bannir ce choix : prise de risque professionnel, rupture sentimentale, domination de l’affect dans vos choix, peur d’échouer ou de prendre de nouvelles responsabilités. Il existe mille raisons possibles et mille éléments déclencheurs.

Mais ne désespérez pas : vous êtes et serez toujours l’élément clef de votre intuition.

Si vous estimez que cet article peut intéresser un proche, partagez-le.

A très vite.

Marie-Pierre

Une réflexion au sujet de « Face aux changements, suivez votre intuition »

  1. Merci pour cet article intéressant!
    L’intuition, le sixième sens et les rêves sont des moyens qu’utilise l’inconscient pour parler au conscient.
    Ecoutons-les 😉

Laisser un commentaire