La vie vous semble t’elle compliquée ?

Bonjour les amis,

pour certains d’entre vous, la vie vous semble compliquée. Vous vous demandez pourquoi un problème à peine résolu, un autre pointe le bout de son nez, si cela est du à la poisse, aux planètes, à un destin qui se complaît à vous mettre des bâtons dans les roues ? Il est bien évident que si l’existence n’est pas un long fleuve tranquille, votre manière de l’appréhender peut changer beaucoup de choses.

Le discours intérieur

Si certains problèmes sont incontournables, comme celui que vous devez affronter parce que votre papa est atteint d’une grave maladie, que votre boss a la fâcheuse habitude de vous envoyer des mails à 6 heures le matin un dimanche, vous avez la possibilité de trouver des solutions pour la majorité d’entre eux. Cela demande un effort, certes, mais il ne vous faudra  que de la bonne volonté , un poil de courage et un max de  constance pour modifier cette spirale négative dans laquelle vous évoluez. Pour lui tordre le coup, la première chose à faire est d’écouter votre discours intérieur.

‘Quels sont les mots que vous vous répétez à longueur de journée ?’

Si vous vous dites que votre vie est fichue, si vous êtes un adepte des complaintes négatives, si vous accusez la vie d’être injuste avec vous, soyez conscient que votre ‘disque dur’ enregistre toutes ces données et qu’il en sera exactement tel que vous le programmez.

Je ne fais de mal à personne

Vous criez à l’injustice. Vous vous demandez ce que vous avez fait pour subir autant d’outrage, alors que vous êtes le premier à filer un coup de main à vos proches. Vous donnez, mais que nenni pour le retour d’ascenseur, d’ailleurs, vous n’en voyez jamais la couleur. Vous n’êtes pas loin de vous promettre que ‘puisque c’est comme cela’ , il n’est plus question de dépanner qui que ce soit.

A votre grand désappointement, dès lors où vous ne donnez plus de votre temps, vous vous retrouvez seul sur votre canapé en attendant désespérément un message de quelqu’un qui s’enquerra de votre bien-être et qui vous invitera.

Puisque vous êtes tout seul à vous lamenter sur votre sort devant votre téléphone qui affiche un langage de muet, profitez-en pour vous interroger sur la dose de générosité que vous accordez à votre propre personne.

Je vis dans une société de zut

Je ne connais aucun pays dans lequel ses habitants aient la possibilité de mener une existence exempte de problèmes. Si vous vivez en France, vous avez tout de même l’accès à l’électricité, au chauffage, à un toit et à la nourriture. Je vous invite afin de relativiser à vous pencher sur les conditions de vies des populations les plus pauvres dans le monde entier.

Certains me diront qu’en France, certaines personnes vivent dans la rue et meurent de froid. C’est malheureusement vrai, mais c’est tout aussi réel dans de nombreuses contrées sur cette terre. Focalisez-vous sur la chance que vous avez de vivre dans un pays qui vous offre les moyens de ne pas crever de faim.  Un petit tour en arrière sur l’histoire de notre pays et vous prendrez conscience qu’elle a évolué favorablement au niveau confort de vie.  Appréciez les bonnes choses que nous vivons permet à notre subconscient d’enregistrer la notion du bonheur, de se repaître de celui-ci.

S’approprier de ses énergies positives permet à votre mental d’enregistrer de nouvelles données qu’il s’emploiera à mettre à votre service pour que viviez une vie à la hauteur de vos rêves.

Pour rejoindre la formation numérologie, cliquez ici 

Mes rêves ne se réalisent pas

Si vous êtes persuadé que la vie est compliquée, que vous devez donner toute votre énergie à régler des soucis, que vous êtes trop vieux, trop jeune, trop fatigué, trop mal, pas assez bien, avec un manque d’entrain et que ‘mon brave monsieur , ma petite dame’, la vie  n’est plus ce qu’elle était au regard du passé, je vous garantis que vos désirs ne se concrétiseront jamais. Qu’entend votre disque dur ? Comment voulez-vous qu’il vous programme un autre scénario de vie , dès lors où vous appuyez sur les boutons de commande: pénurie, manque, problème, solitude, ingratitude, malchance ?  Si votre vie, jusqu’à présent ressemble à tout cela, soyez conscient que ce n’est pas de votre faute. Vous avez certainement grandi, évolué dans un contexte qui a engendré ces schémas de pensées.

Article à lire: comment dénouer vos blocages ?

La bonne nouvelle

Pas besoin d’a

voir fait de grandes études pour vous rendre compte que ces émotions négatives vous empoisonnent l’existence. Il suffit juste de rectifier le tir et vous serez à nouveau sur les bons rails pour que votre vie prenne une tournure plus positive. Evidemment, cela ne va se faire en deux coups de cuillères à pot. Il vous faudra identifier quels seront vos croyances et vos peurs.

Sachez que les peurs ne sont que des émotions. Elles n’ont pas vraiment de consistance dès lors où vous ne leur accorderez pas d’importance.

En reprenant les rennes de votre présent, vous maîtriserez votre futur. Concentrez-vous sur chaque bonne nouvelle en vous remerciant. Dites-vous que dès lors où vous avez eu la capacité à résoudre un problème, vous pouvez à tout instant solutionner les autres.  Accordez-vous le temps de noter vos qualités et vos capacités à relever les beaux défis de votre vie.

A très vite.

Marie-Pierre

Marie-P Charneau (2)

7 réflexions au sujet de « La vie vous semble t’elle compliquée ? »

  1. Bien sûr que la vie ne me semble pas compliquée. Il est juste nécessaire d’avoir un regard positif sur chaque moment vécu, afin de noter les nombreuses opportunités offertes auxquelles nous pouvons toujours nous adapter en toute liberté pour obtenir notre bien-être de chaque jour.
    C’est vivre le moment présent sans inquiétude, ce qui nous permet d’être bien centré et au mieux pour être heureux et savoir accueillir ce bonheur en toute conscience.
    La vie est un bien très précieux, ne l’oublions pas !

  2. Pour avoir grandi auprès d’une mère qui avait peur de tout,je peux dire que la plupart de ses craintes sont bien encrées en moi et que je les ai faites miennes .Helas je ne m’en suis rendue compte bien trop tard (j’ai 60 ans),quand j’ai commencé à me former au REIKI .Depuis que j’ai compris comment l’être humain fonctionnait,j’ai pu vaincre certaines peurs et ai appris à gérer les autres .

  3. Bonsoir,

    Alors je laisse un commentaire en expliquant mon cas (lol).
    Cela fait plusieurs années que la vie ne me sourit plus trop. J’ai enfin compris, très tardivement, que j’étais dans une relation toxique. Beaucoup de déni, beaucoup d’acceptation de ma part, bref, j’ai contribué à l’échec aujourd’hui de ma vie, j’en suis consciente.
    J’ai fait un énorme travail de développement personnel, et bien sûr, il me reste encore pas mal à faire. J’ai compris que je ne me respectais pas, et donc que l’autre ne pouvait pas me respecter. Beaucoup d’événements malheureux dans ma vie ces 4 dernières années (deux ruptures de la part de mon mari, la perte de ma cocotte d’amour dans mes bras après s’être fait écrasée sous mes yeux (notre chienne), ma fille qui me lâche pour aller vivre avec son père. Après deux ruptures, Monsieur qui était revenu mais ne me respectant pas du tout, après maintes découvertes désolantes et souffrantes, je prends la décision de demander le divorce et que moi je décide qu’il n’y aura plus de retour. Je me dis qu’en faisant cela, je me donne à nouveau le respect et montre que je veux prendre ma place dans ce monde, montrer que j’existe.
    Je sais que la vie ne se résolve pas en un claquement de doigt, mais là finalement je me dis que je n’ai pas pris la bonne décision, que finalement j’aurai peut-être dû accepter de rester malheureuse en restant dans mon couple car aujourd’hui, la maison est vendue, et dans un mois il y a le risque que je me retrouve à la rue avec mes meubles, mes cartons, et mes deux grandes filles.
    Donc oui je me dis actuellement que la vie ne me veut pas du bien, et j’ai vraiment envie de baisser les bras.
    Voilà, je ne sais pas si j’aurai répondu à côté de la plaque ou si j’ai répondu juste

  4. oui la vie a ses cotés difficiles mais ils sont là pour nous faire grandir et évoluer spirituellement.. je reste toujours positive même si je vis des moments difficiles.. aujourd’hui je suis dans une de ces périodes et je me sens un peu fatiguée et usée… je relativise sur tout et j’avance 🙂

  5. Vivre, c’est résoudre des problèmes (un problème en chasse toujours un autre), et il n’y a jamais de « solution parfaite » aux problèmes (chaque médaille a son revers, et chaque solution a ses inconvénients; même l’aspirine a des effets secondaires!). Une grande part des satisfactions que nous éprouvons dans la Vie est directement liée aux efforts que nous déployons pour résoudre nos problèmes. Et c’est en faisant les choses qu’on découvre la facilité de les faire; celui qui préfère fuir les difficultés aura tendance à se créer partout des montagnes, et « moins on en fait, moins on a envie d’en faire ». Celui qui cherche à éviter tous les problèmes dans sa vie est une larve, qui n’évolue pas. Les thèmes des « grands hommes » sont remplis d’aspects de tension (oppositions, carrés…) dont ils ont su tirer la substantifique moëlle. Inversement, celui (ou celle) qui n’aurait que des sextiles et des trigones dans son thème risque fort de se prélasser dans le confort, et de ne pas atteindre le « niveau transpersonnel » cher à Dane Rudhyar… Un problème à résoudre, c’est une expérience! En revanche, les enfants gâtés par la Vie finissent souvent mal! (drogues, suicides à la moindre épreuve à laquelle ils n’ont pas été préparés…). Il est plus facile de vivre en résolvant des problèmes qu’en cherchant à les éviter tous!!

  6. Chaque mois, j’envoie aux personnes qui sont abonnées à ma newsletter un article qui permet de gagner deux consultations en coaching individuel d’une heure par téléphone ou skype, d’une valeur de 60 euros. ‘La vie vous semble t-elle compliquée est l’article envoyé pour participer à ce jeu. Les deux gagnantes pour le moi de mai sont: Nelly et Lydie.
    Merci à tous de votre participation.
    Au mois de Juin, vous pourrez tenter votre chance avec un autre article parmi ceux que je vous enverrais.
    Marie-Pierre

Laisser un commentaire