Les erreurs à ne pas commettre dans la pratique de la pensée positive

magie chapeau

Bonjour les amis,

c’est en connaissance de cause que je vais vous parler aujourd’hui des erreurs à ne pas commettre dans la pratique de la pensée positive.

Je les ai faites sans savoir qu’elles freinaient mon avancée sur ce chemin.

Le but de cet article n’est pas de vous parler de moi, ce qui en soi ne présente pas un intérêt fondamental, mais de partager avec vous mes expériences, les leçons de vie que j’en ai retiré.

La pensée positive, une baguette magique ?

Aujourd’hui, de plus en plus de chercheurs ont pointé du doigt les dangers de la pensée positive, ses bienfaits, mais aussi ses limites. Ce qui est une très bonne nouvelle.

Dans les années 1980, 1990, sous l’influence du new-âge, dès lors où vous rencontriez un problème dans votre vie, le père Fouettard n’était pas loin.

Vous subissiez ses foudres avec des remarques plus assassines les unes que les autres: ‘tu es négatif, il va falloir modifier ton comportement, tu récoltes ce que tu sèmes.’ J’ai même entendu lors de conférences: ‘ si vous êtes licencié, c’est que vous avez mis en place ce système de croyance dans votre cerveau.’

Tous les grands gurus de la pensée positive vous culpabilisaient à souhait.

Et leurs adeptes se torturaient les méninges pendant des mois et des mois pour comprendre ce qui clochait en eux et comment modifier tout cela. Ils étaient prêt à payer des fortunes pour que leur vie ressemble à un conte de fée.

Se couper de la réalité

L’un des plus grands problèmes rencontrés dans cette pratique est le déni de la réalité et une forte tendance à faire l’autruche. Il ne faut pas tomber dans le domaine des illusions et savoir sur terre, les pieds bien gardés. Un des préceptes le plus couramment vanté est celui du :

‘Faire comme si.’ Malheureusement, il a été souvent mal expliqué ou mal interprété. Certaines personnes se sont retrouvées dans des situations compliquées pour avoir suivi à la lettre ce conseil. ‘Faire comme si’, doit d’abord prendre sa source dans vos émotions, dans vos trippes, dans votre imagination afin d’imprégner votre subconscient. Acheter quelque chose alors que vos moyens financiers ne vous le permettent pas ne fera que renforcer votre peur de manquer et en aucun cas ne renflouera votre compte en banque par la pensée positive. Une autre erreur est celle du :

Poser un acte fort’. Démissionner de son job en croyant naïvement que vous allez en retrouver un autre dans l’heure qui suit a plus de probabilités de vous mettre dans une situation périlleuse que de vous apporter un nouvel épanouissement professionnel. Il y a quelques années, une personne de ma connaissance cherchait à déménager au bord de la mer. Au chômage, elle avait toutes les peines du monde à trouver une location.

Sur les conseils d’un thérapeute, elle a donné son préavis (elle a posé un acte fort), soi disant pour imprégner son mental, donner un ordre ferme à son subconscient et ainsi dénicher la maison de ses rêves.

Résultat des courses: elle s’est retrouvée à la rue et a du se loger dans un mobil-home en attendant qu’un logement se libère dans un hlm.

“Le ‘faire comme si’, j’ai appliqué. Cela m’a valu quelques sueurs froides. Comme j’ai les pieds sur terre, je ne me suis pas mis en danger, mais croyez-moi, la leçon m’a amplement suffi pour que je ne commette pas une deuxième fois cette erreur.” Marie-Pierre Charneau

Rester assis dans son fauteuil

Il y a un moment pour tout. Pratiquer la méditation, énoncer ses affirmations est une chose, être dans l’action est indispensable pour que vos souhaits se réalisent. Au départ, c’est une notion que je n’avais pas assimilée. Naïvement, je m’imaginais qu’il me susautffisait d’avoir la foi, pour que tout se mette en place de manière harmonieuse dans ma vie.

J’ai évidemment vite déchanté et compris encore plus rapidement que l’action doit suivre la pensée. Il ne sert à rien de visualiser un accord parfait, si vous ne prenez pas votre courage à deux mains pour en discuter avec cette personne. De la même façon, point de job, si vous n’appliquez pas la méthode ‘du rtf ou remues ton popotin’ en envoyant vos CV et en sollicitant des rendez-vous.

“Une attitude positive doit être accompagnée d’un optimisme réaliste.” Marie-Pierre Charneau

La pensée est énergie, mais pour qu’elle puisse se manifester, encore faut-il se donner les moyens de recevoir ce que vous demandez. Tout le monde n’est pas Einstein et en attendant de libérer les soi-disant  90% de notre cerveau inutilisé, commençons par nous servir intelligemment des 10% à notre portée. Gardez à l’esprit que si vous n’agissez pas, il ne passera rien.

A lire aussi:

Le mythe du Père Noël

Développer sa confiance et son intuition.

Comment positiver quand ça va pas ?

Les erreurs à ne pas commettre dans la pratique de la pensée positive

  • Etre dans le déni
  • Pratiquer l’optimisme à outrance
  • Croire au syndrome des 21 jours
  • Enoncer des affirmations à la forme négative
  • Se culpabiliser si vous n’êtes pas parfait
  • Vouloir des choses auxquelles vous ne croyez pas
  • Cultivez la rancune et la jalousie
  • Dire: ‘plus tard, quand j’aurais’
  • Répétez des phrases toutes faites lues dans un bouquin.

Un livre que je vous recommande: la force des émotions de François Lelord et Christophe André

estime de soi, la force des émotions

La pensée positive, alors ça marche ou pas ?

Il vous faut prendre conscience que dès lors où vous vous engagez sur ce chemin, cela peut demander du temps et un véritable investissement. C’est une philosophie de vie qui s’applique au quotidien et pas seulement  quand quelque chose ne tourne pas rond dans votre vie.

Il faut oublier le syndrome des 21 jours.

Des souhaits se réaliseront très vite, d’autres nécessiteront plus de ténacité et un véritable travail sur vous-même afin de comprendre où le bât blesse, ce qu’il faut modifier dans vos croyances et dans vos schémas de pensées.

Chacun a sa personnalité, est différent et tout le monde n’avance pas au même rythme. Vous pouvez être super doué dans un domaine et moins dans un autre. Faites preuve de créativité et créez vos messages en fonction de votre situation personnelle. Certaines affirmations prises dans des ouvrages ne vous correspondent peut-être pas au niveau émotionnel.

La pensée positive apporte énormément de bienfaits.

Encore faut-il y croire tout en restant réaliste et ne pas s’envoler dans des chimères.

“La formule sacrée du positivisme: l’amour pour principe, l’ordre pour base et le progrès pour but.” Auguste comte

Je vous souhaite le meilleur du monde.

Merci de me dire dans vos commentaires, les sujets que vous aimeriez que j’aborde.

A très vite. Marie-Pierre

Recherches utilisées pour trouver cet articlepensée positive déni

2 réflexions au sujet de « Les erreurs à ne pas commettre dans la pratique de la pensée positive »

  1. Merci Marie-Pierre ce nouvel article. Je me suis bien reconnue dans les 2 premières idées (surtout et pas que) : au début de mon chemin spirituel, c’est exactement ce que j’ai fait.
    Certaines personnes qui enseignent avaient derrière elle un gros pactole d’argent ou alors une énergie et une expérience beaucoup plus développées lorsqu’elles ont fait des changements dans leur vie. Ca change la donne entre ce qu’on devrait appliquer « en théorie » et ce qu’il est possible de faire.

    • Bonsoir Amandine,
      j’aurais pu ajouter dans cet article: ‘il est indispensable de garder les pieds sur terre et de rester à l’écoute de son ressenti.

Laisser un commentaire