Les Lunaisons, si on parlait ?

Bonjour les amis,

Régulièrement, fleurissent des billets sur les lunaisons en astrologie prévisionnelle. Elles auraient une influence, pour les jours à venir, sur nos humeurs et nos choix de vies. En quoi ces analyses astrologiques peuvent-elles impacter notre quotidien ? Quels bénéfices pouvons-nous en retirer ? Faut-il en tenir compte pour prendre ses décisions ? Est-ce de l’horoscopie à la petite semaine ? Questions/ Réponses dans cet article.

C’est quoi une Lunaison ?

Une lunaison, c’est le temps qui sépare deux pleines Lunes ou deux Lunes noires. Le début et la fin d’un cycle sont déterminés par la ‘ nouvelle Lune’, c’est-à-dire le moment où la Lune n’est absolument pas éclairée par le Soleil, et est donc invisible à nos yeux. Le cycle de lunaison, d’une Nouvelle lune à la suivante, commence quand la Lune retrouve le Soleil. Il dure en moyenne 29 jours 12h 44’. Toute la durée du cycle nouveau voit alors se succéder les différentes phases de la Lunaison. Nous pouvons découper ce cycle en huit phases : nouvelle Lune, premier croissant, premier quartier, Lune gibbeuse croissante, pleine Lune, Lune gibbeuse décroissante, dernier quartier, dernier croissant. Ces changements de la forme de la Lune, qui rythment le temps à intervalle régulier et permettent de prévoir les éclipses, sont à l’origine des calendriers de l’astronomie et de l’astrologie. Il faut bien différencier les cycles soli-lunaire dans un thème de naissance et les lunaisons dans l’analyse prévisionnelle astrologique. Dans un thème natal, a la naissance, à part le cas rare d’une naissance au moment exact de la Nouvelle Lune, un cycle Soleil-Lune a déjà débuté. La phase du cycle pendant laquelle nous sommes nés renseigne sur la relation qui existait entre le Soleil et la Lune au moment de l’arrivée sur terre.  Le sujet ici est la Lunaison et ses interprétations astrologiques dans une analyse mensuelle ou bimensuelle.

Le rôle de la Lune en astrologie

La position de la Lune en astrologie indique le type de féminité, les valeurs maternelles, l’influence et le bagage génétique de la maman, l’émotionnel. Sur le plan du comportement, elle représente notre sensibilité, notre émotivité, nos humeurs, nos goûts. Sur le plan relationnel, elle montre la façon dont nous entrons en contact avec les autres et comment nous les ressentons. Elle a donc un impact particulier sur les relations familiales et affectives. La Lune est l’intermédiaire entre le Soleil et la Terre, entre l’esprit et la matière. C’est l’anima, qui relie l’esprit à l’ego conscient, en nourrissant nos besoins de vie biologique et psychique. Dans notre vie, la Lune est ce qui nous permet de manifester l’énergie vitale solaire, en fonction du signe dans lequel elle est placée, dans notre façon de nous adapter au quotidien. Elle occupe symboliquement la position d’un filtre sensoriel, délimitant la sphère de perception de notre conscience, et donc son espace psychique. C’est pourquoi la psyché est représentée par la Lune. Vous connaissez tous l’expression :  ‘être bien ou mal luné’.

<<< à lire : Les planètes influencent-elles votre vie ?

Analyse d’une Lunaison

Le plus souvent, ces billets parlent de la pleine Lune et de la nouvelle Lune. Les autres phases sont peu souvent évoquées. La Nouvelle Lune est le point de départ de la lunaison, mais son cycle trouvera sa pleine expression, sa floraison, en Pleine Lune. L’astrologue dresse une carte du ciel du jour de la lunaison, l’heure exacte de celle-ci et en France, choisit la ville de Paris. Par exemple, pour la nouvelle Lune du 6 mars 2019, l’heure est 17 h 05, heure locale, et le Lune se positionne dans le signe des Poissons. Ensuite, l’astrologue étudie tous les aspects de cette carte du ciel, en commençant par ceux de la Lune, en tire des conclusions à partir de leur dynamique et de celles des autres planètes qui pourraient ajouter leur grain de sel.

Le 6 mars 2019, cette nouvelle Lune en Poissons forme une conjonction à Neptune. Cet aspect va servir de toile de fond et permette à l’astrologue, à partir de ce fil conducteur, d’élaborer l’analyse de ce thème astrologique, de l’utiliser comme un prévisionnel pour certains, comme des prédictions pour les autres et de d’apporter des conseils pour s’approprier les énergies des transits de façon optimale afin de bénéficier de leurs influx, qu’ils soient négatifs ou positifs. Partant du principe que la dominante de cette Lunaison est Poissons, le Soleil y séjourne également, on va parler de pardon, d’inspiration, d’intuition, mais aussi de flou, de mensonges, de trahisons, puis de l’utilité d’avoir les pieds sur terre (Lune opposée au signe de la Vierge). Pour en finir avec la rubrique Poissons, on ajoute Mercure qui séjourne également dans ce signe. On souligne sa rétrogradation et on n’oublie pas de pointer que Mercure, c’est la planète de la Vierge, d’où l’intérêt d’être droit dans ses bottes et de ne pas se laisser tenter par quelques manoeuvres en sous-marin.  Son carré à Jupiter indique une tendance aux excès, à croire certaines choses fausses et un manque de limitation.  Le scoop de cette lunaison, c’est l’arrivée définitive d’Uranus en Taureau qui forme un semi-carré avec elle. Question ancrage et sécurité intérieure, il va falloir, pour certains, réviser sa copie. Mais cet aspect est porteur pour faire le ménage, dépoussiérer certaines manières de fonctionner ou se libérer de fausses croyances pour s’engager dans un processus de changement, d’évolution.

Le carré d’Uranus à Vénus demande une plus grande compréhension sur les relations amoureuses, des compromis à trouver pour éviter une situation de crise. Son sextile à Mars invite à prendre soin de soi et le sextile à Saturne à consolider sa position si celle-ci présente des bases concrètes.

Il est tout à fait possible d’aller plus loin dans l’analyse de cette lunaison en prenant en compte son ascendant à la fin du signe du Lion, et ainsi de positionner chacune des planètes dans les maisons astrologiques de ce ciel en date du 6 mars 2019, à 16h05, heure de Paris. La Lune, le Soleil et Neptune sont placés dans la maison VII, donc les énergies à travailler seront principalement axées sur les rapports aux autres et peut-être une forme de dépendance, par peur de s’affirmer dans la relation. Vénus en maison VI crée un fort besoin d’utilité sociale et Mercure en maison VIII peut amener à se poser des questions sur son évolution psychique.

<<< à lire : Un thème astrologique, pourquoi faire ?

Les Lunaisons, si on parlait ?

Les Lunaisons sont intéressantes pour une meilleure compréhension des énergies qu’elles véhiculent. Mais en aucun cas, elles ne peuvent indiquer une véritable feuille de route individuelle, à moins qu’elles ne soient incluses dans une étude personnalisée des transits sur le thème natal de chacun. Bien sûr, chacune d’entre elles est porteuse d’un message visant à s’améliorer pour vivre le plus sereinement possible son quotidien.

Une piqure de rappel est toujours la bienvenue. En Bélier, elle propose d’aller de l’avant ; en Taureau, travailler sur ses racines et son rapport à l’argent; en Gémeaux, c’est la communication qui est visée; en Cancer, il s’agit de la famille etc.

Les aspects et l’analyse d’une Lunaison sont mondiales et n’ont pas pour vocation de vous prédire votre avenir. Elles constituent des informations générales, tout comme l’horoscope que vous lisez dans votre magazine préféré ou dans la salle d’attente de votre toubib pour passer le temps. Elles sont distrayantes, souvent porteuses d’espoir, puisque soi-disant, en formulant ses intentions, un voeu, elle aurait un rôle de baguette magique en concrétisant vos rêves. Même s’il est toujours bénéfique de se projeter dans l’avenir en clarifiant ses projets, cela reste du domaine de la superstition, tout comme rejeter ses problèmes sur le dos de Saturne, de Pluton et les autres planètes. Un projet ne peut se mettre en place qu’avec un travail sérieux en amont, une recherche concrète sur sa fiabilité et une connaissance de ses atouts, de ses faiblesses.

La nouvelle Lune, c’est le début d’un nouveau cycle qui trouvera son apogée lors de la pleine Lune. En semant en nouvelle Lune, on récolte en pleine Lune, d’où l’intérêt effectivement de planter de bonnes graines, à condition de les arroser avec amour et persévérance tout le cycle des 29 jours.

A très vite.

Marie-Pierre

mpc

Recherches utilisées pour trouver cet articleformation art de la divination

Laisser un commentaire