Pourquoi il ne sert à rien de prendre de bonnes résolutions ?

 

Bonjour les amis, chaque année, dès le 1er janvier , chacun y va de sa liste de bonnes résolutions tout en se persuadant que cette fois-ci, c’est sûr et certain, pas question de les abandonner au bout de plusieurs jours ou de quelques semaines.

Les bonnes résolutions

Prendre de bonnes résolutions dès le 1er janvier est une coutume qui consiste à s’engager sur des initiatives personnelles dans le but de s’améliorer. L’intention est louable, sauf que la plupart du temps, elles ne tiennent pas la route bien longtemps. Et cela pour diverses raisons. La principale est certainement une mauvaise évaluation de ses capacités à les tenir, non par manque de volonté, mais tout simplement parce que les journées ne font que 24 heures. Alors que nous vivons dans une société occidentale basée sur le résultat, la performance, le contrôle, il ne reste que peu de place à la spontanéité et au plaisir de ne rien faire.

A éviter : le 31 décembre, surtout si vous avez abusé du breuvage de Bacchus et le 1er janvier si vous avez le foie en détresse. Dans ces moments là, les premières idées qui pourraient vous traverser l’esprit seraient de boire uniquement de l’eau, de  vous coucher avec les poules et de méditer chaque soir en ingurgitant une tisane relaxante et faire l’impasse définitivement sur les chocolats.

Abandonnez l’idée de faire un régime salade en plein mois de janvier. Vous aurez carburé aux légumes sans sel en décembre pour rentrer dans cette petite robe ravissante ou ce costume fabriqué sur mesure, il y a quelques années. Vous mettre la rate au court bouillon pendant un an va s’apparenter au parcours du combattant.

A oublier : le jogging de bon matin,avant de s’occuper de la maison, des enfants, de trouver sa chemise, ses chaussettes ou son vernis à ongle, surtout si vous vivez dans des endroits où la météo affiche quelques degrés avoisinant le taux zéro.

Le taux de motivation

Pourquoi décidez-vous de vous mettre au défi ? Est ce que ce challenge est motivé par une véritable envie de modifier certaines choses dans votre vie, ou est-ce qu’il s’agit de céder à une mode quelconque, de faire plaisir à un proche ? Plus vous êtes motivé, plus vous serez à même d’être constant dans vos efforts. Car cela va vous demander des sacrifices, une autre façon de gérer votre quotidien. Il faudra aussi prendre en compte votre entourage et s’assurer que votre chéri, si vous vivez en couple, comprenne et accepte que le soir, vous ne rentrerez pas toujours de bonne heure, car vous aurez pris un abonnement à une, deux ou trois activités.

Quel est votre but ?

Là aussi, il va falloir être clair avec vous. Car sans but bien défini, votre taux de motivation va fondre comme neige au soleil dès la première embûche ou une petite flegme qui ne sera pas que passagère. C’est à partir du moment où vous l’aurez bien identifié que vous pourrez prendre vos résolutions. Celles-ci sont des moyens pour atteindre vos objectifs. Si vous écrivez sur votre liste: ‘je veux être plus zen, je veux être heureux, c’est bien, mais pas suffisant. Qu’allez-vous mettre en place, avec quels moyens et comment l’intégrer dans votre emploi du temps ? Plus vous serez précis, plus vous donnerez les chances de réaliser vos voeux pour l’année. En vous fixant un seul objectif à la fois, un seul par trimestre, il sera plus facile de vous y tenir.

‘Ceux qui ont un objectif réussissent parce qu’ils savent où ils vont. C’est aussi simple que cela.’Earl Nightingale

Perdre du poids

  • Modifier son alimentation. Moins de beurre, moins de sucre sera déjà un premier pas et pourquoi pas envisager de temps à autre un potage fait maison avec des légumes frais (on évite la crème, le gruyère ou tout autre substance bien graisseuse …)
  • Pratiquer un sport. C’est une résolution qui rencontre beaucoup de succès. Les salles de sport regorgent chaque année à la même époque de nouveaux inscrits, mais au bout de trois semaines, il n’y a plus beaucoup de monde.
  • Stop aux régimes miracles. Ils vont vous ponctionner sérieusement votre budget, mais il y a de fortes probabilités qu’ile ne résolvent pas vos kilos en trop.
  • Pour en terminer avec le chocolat, c’est simple: il suffit de ne plus en acheter…
  • Prenez des conseils auprès d’un professionnel. Votre toubib, un diététicien pour vous accompagner dans cette gageure.

Arrêter de râler

  • Identifiez les causes de votre mauvaise humeur. Est-ce inné depuis que vous êtes petit, avez-vous évolué dans un environnement de personnes qui s’expriment uniquement de façon grognon et critique ? Est-ce pour être comme tout le monde, ou un moyen de communication pour être en phase avec les autres ?
  • Que ressentez-vous en rouspétant ? Bien-être et satisfaction ou frustration et énervement ?
  • Définissez comment remplacer et par quelle attitude vos récriminations. Se concentrer sur des bonnes nouvelles, ça peut aider à ne plus se lamenter.

Dépenser à bon escient

  • Sachez faire la différence entre un réel besoin et un autre qui ne sert à rien. Si vos placards regorgent de vêtements que vous n’avez pas portés, est-il bien utile de dévaliser les boutiques ?
  • Etablissez une liste de vos priorités. Le restaurant de temps en temps ou le pain au chocolat chaque matin ?
  • Tenez à jour votre budget mensuel. C’est peut-être rébarbatif, mais cela vous permettra de savoir où passe votre argent.
  • Faites-vous plaisir simplement. Une soirée avec des amis chez vous, vous coûtera moins de sous qu’une virée dans un endroit luxueux ou branché.

Je vous recommande cet article: comment retrouver de la légèreté en cliquant ici

Pourquoi il ne sert à rien de prendre de bonnes résolutions ?

Il est inutile de vous mettre la pression, si vous avez déjà une existence soumise à un rythme endiablé. Vous aurez encore plus de stress, ce qui n’arrangera pas vos nerfs ni ceux de vos proches. A part vous prendre la tête, culpabiliser, car vous aurez rangé au fond d’un tiroir votre liste qui s’ajoutera à celle des années précédentes, cela ne apportera aucunes satisfactions personnelles. Après tout, on n’a qu’une vie. Personne n’est parfait.

Soyez indulgent envers vous-même. Aimez-vous et acceptez-vous tel que vous êtes. Une bon objectif à réaliser à tout moments de l’année !

A très vite.

Marie-Pierre

Dites-moi: ‘prenez-vous de bonnes résolutions et pourquoi ? ‘

Recherches utilisées pour trouver cet articleanything

6 réflexions au sujet de « Pourquoi il ne sert à rien de prendre de bonnes résolutions ? »

  1. Bonjour Marie-Pierre, auriez-vous la gentillesse de me donner votre éclairage svp, pour la 3ème fois en 8 mois, j’ai vécu une perte les 17 du mois. En mai 2016, mon compagnon a stoppé la relation, en octobre il a quitté le domicile et hier ma grand-mère est décédée. Une thérapeute énergéticienne m’a dit que les 17 de l’année dernière étaient une mise en bouche de cette année, et que de son côté quand elle repensait aux 17 de 2016, elle voyait en elle se dessiner une nouvelle force. Je me dis que si j’ai vécu ce genre de perte d’êtres que j’aime très fort, 3 fois un 17, ça ne peut pas être un hasard? Bon heureusement mon compagnon vit toujours et on s’entend bien! Et j’ai beau avoir remarqué la régularité fin 2016 parce que j’en parlais à quelqu’un, je n’ai pas eu peur pour le 17 de ce mois-ci, je n’y ai même pas pensé! Par contre pour les 17 des mois à venir, ce sera une autre affaire! Peut-être qu’en visualisant et ressentant très fort que tout se passe bien ces jours là…vous savez avec la loi d’attraction. Mais même si je le fais tous les jours, de toute façon je ne pourrai pas m’épargner ce genre d’épreuves. Malgré tout, que pensez-vous que je dois comprendre de ces manifestations les 17? J’ai regardé dans mon agenda si j’avais noté quelque chose les autres jours 17 de 2016, et j’ai vu que le 17 juillet était une magnifique journée avec mes amis de l’autre côté de la frontière (la seule journée à l’étranger de 2016). Le 17 août je n’ai plus de souvenir précis mais je me souviens que de mi-août à début septembre j’ai eu une pêche incroyable, une énergie que je ne me connaissais pas pour faire du sport tous les jours. Le 17 novembre on me présentait une autre opportunité de travail. Bref pour moi les 17 on dirait que c’est soit perte, soit une porte vers le renouveau qui m’est présentée agréablement, soit une énergie hors norme! Ce serait avec grand plaisir que j’aimerais avoir un retour de votre part, si vous avez envie de commenter madame.

    • Bonsoir Claire,
      je vous présente mes condoléances les plus chaleureuses pour le départ de votre grand-mère. La perte de proches est douloureux et je vous envoie mes meilleures pensées.
      Pour revenir à votre question.
      Vous me dites être en année 1 en 2016. En 2017, vous êtes donc en année 2. Le 17 janvier 2017 = mois 3, journée 2.
      Je ne vais tenter de vous répondre. Cette analyse est une ébauche et restera générale.
      Le 17, de par son essence représente l’espoir. Son nombre est le 8. Le 8 est un chiffe difficile, car il demande de l’équilibre en tout. Avec lui, on subit des pertes, mais aussi des joies. J’utilise souvent cette image ‘le grand huit’ pour symboliser les montagnes russes, par lesquelles nous passons quand nous sommes sous la vibration du 8. De fait, ce chiffre est porteur d’une grande énergie.
      Le 8 fait-il partie de votre chemin de vie, de votre nombre d’expression, intime ou encore héréditaire ? Ce 8 dans votre étude est-il un de vos défis de vie, un de vos karmas sur votre chemin de vie ? Provient-il du sous-nombre 26 ou d’un autre ?
      Il faut également prendre en compte les chiffres de vos cycles, de vos réalisations personnelles etc…
      Si je pose toutes ces questions, c’est pour vous expliquer qu’il est impossible de vous répondre de façon très claire, sans une étude approfondie.

      Bien à vous. Marie-Pierre

      • Merci Marie-Pierre. 🙂 Ah oui en effet, j’ai bien senti les montagnes russes émotionnelles l’année dernière. J’ai fait quelques tests il y a quelques semaines, si je ne me suis pas trompée j’ai le chemin de vie 2, nombre d’expression 8 ou 3 si j’y ajoute mes autres prénoms (je n’ai pas su s’il fallait que j’utilise le prénom Claire uniquement), moi intime 4, nombre héréditaire 11, chiffres manquants 2 et 6. Je crois que l’évidence s’impose, en tout cas votre interprétation de l’essence du 17 est très parlante, j’ai bien envie de m’offrir vos services cette année madame. 🙂

  2. Merci pour vos bons conseils au sujet de la façon de s’y prendre au sujet des résolutions. 🙂
    Bien sincèrement.

Laisser un commentaire