Mon histoire !

pt74268

Ce n’est pas un secret pour ceux qui me suivent depuis de nombreuses années. Je suis venue à l’astrologie par esprit critique, car mon but était de démontrer que cet art était une vaste fumisterie ! 

Une chance de vivre à Paris !

C’est en lisant des horoscopes et des livres empruntés à la bibliothèque de mon quartier sur les signes zodiacaux que je me suis posée la question du haut de mes quatorze ans: ‘mais comment tous les gens du monde entier peuvent-ils être catalogués en 12 caractères ?’

Cela me semblait juste impossible. Je décidais alors d’en savoir plus.

J’ai acheté quelques ouvrages dans des bouquineries sur les quais de Paris (je les ai toujours, car certains ne sont plus édités depuis belle lurette) et j’ai commencé mon apprentissage avec un compas, une table des maisons et les éphémérides. Mon mentor fût André Barbault, d’autres suivront….

De la suite dans les idées !

Un thème monté, un second, puis un autre et encore. J’étais troublée mais bien décidée à démontrer que tout cela n’était pas très fiable.

A 17 ans, je me penchais activement sur les directions primaires et secondaires ( je calculais tout de tête, ou sur une feuille de papier), la révolution solaire n’arrivant pas à me convaincre. Je suis désolée d’être aussi technique pour les néophytes.

Bref,  je commençais à y voir plus clair à défaut d’être convaincue.

Côté voyance !

Alors là, il ne fallait même pas aborder ce sujet avec moi.

J’étais totalement réfractaire à cette notion.

Rien que l’idée que mon destin  était scellé dès ma naissance  me donnait de l’urticaire.

Oui,  je faisais la causette régulièrement avec ma maman décédée lorsque de mes 13 ans, oui,  je communiquais avec mon grand-père qui s’est éteint devant moi lors de l’été de mes 14 ans et je papotais allègrement avec ma marraine qui est partie rejoindre le monde des anges un mois après mon papy.

Tout cela me semblait naturel, mais de là à prendre conscience que j’étais médium était une autre histoire.

Des rendez-vous déterminants.

A 19 ans, alors que je finissais par me dire que l’astrologie, à force de calculs mathématiques,  était peut-être une science inexacte, mais à peu près fiable, une rencontre a bouleversé ma vie.

Beaucoup de mes amis consultaient une voyante et m’encourageaient à faire de même. Après six mois de résistance, j’ai fini, par curiosité, par prendre un rendez-vous.

Quelle ne fût pas ma stupéfaction !

Non seulement, elle a su me dire quelques événements marquants (cela n’aurait pas suffit à me convaincre: j’aurais dit télépathie), mais lors de cet entretien,  j’étais en transe, dans un état second et j’entendais certaines choses, que cette personne ne me disait pas.

Elle a terminé sa consultation en me prédisant: ‘ vous avez un don. Vous le refusez. Vous serez une pionnière dans ce secteur. Vous serez décriée car vous direz la vérité. A côté de vous, je suis une néophyte.’

Têtue et pas décidée.

Tout cela me paraissait totalement hallucinant et je n’étais pas décidée pour autant à ce que quelqu’un détermine le sens de ma vie.

A cette époque,  je faisais conjointement des études de pharmacie et de droit et je n’avais aucunement envie de remettre en cause un avenir que je m’étais choisi.

Clin d’œil de la vie.

Puis, j’ai ressenti comme un vide dans ma vie. Une impression que je passais à côté de quelque chose de vital pour moi.

Au cours d’une soirée entre amis,  j’ai rencontré quelqu’un qui revenait du Mexique. Ce fût une fulgurance.

En trois minutes, j’ai pris la décision de tout changer et de quitter la France.

C’est à partir de ce moment que j’ai acheté un tarot et que je l’ai mis dans mon sac à dos.

Deux ans à arpenter le monde.

Sac à dos en bandoulière, chaussures de randonnées accrochées à mes pieds, j’ai intégré une école américaine en Amérique Centrale pour apprendre l’espagnol,  j’ai effectué une formation au Québec sur le symbolisme, j’ai médité en Inde,  j’ai vécu dans un village Népalais où j’ai eu l’occasion d’apprendre un peu d’acupuncture,  j’ai eu un poste de professeur de Français au Bengladesh,  avec évidemment mon tarot dans ma poche.

J’ai tiré les tarots à quelques personnalités bien placées au Mexique,  je me suis sortie de la prison en 48 heures au Guatémala (mon autre passion était la photo et j’avais eu la mauvaise idée de faire quelques clichés dérangeants en 1982) grâce à mon jeu de tarot, en faisant des prédictions à mes geôliers.

J’ai eu aussi l’occasion de rencontrer des maîtres dans ces Pays.

En tant que Gémeaux, j’ai expérimenté la philosophie de Castaneda, j’ai passé quelques temps dans un temple bouddhiste, j’ai aussi vécu dans le désert au Rajasthan.

La claque et remise en cause !

J’avais tiré les cartes dans des palaces, dans des ministères, sur le coin d’une table,  dans un bistrot, à New-York,  à Londres,  sur des plages du Pacifique, entre deux vagues de surf,  dans des endroits les moins fréquentables à Los – Angeles, comme à New- Delhi ou à Calcutta.

A mon retour en France,  je trouvais de nombreux courriers me remerciant de mes prédictions qui s’avéraient justes.

Anéantie, car je ne pouvais me résoudre à imaginer que le destin de chacun était écrit d’avance,  je décidais de renoncer à prédire l’avenir, tant que je n’aurais pas de réponses claires à mes interrogations à ce sujet.

Renouveau, respiration.

Reculs, expériences, travaux pratiques, critiques, j’ai fini par trouver la solution à ce qui me chiffonnait. Aujourd’hui, je suis mesure d’expliquer ce phénomène de prédictions, ses failles, ses faiblesses, ses forces, ses atouts.

 Pour en savoir plus sur moi, cliquez là 

Mon défi, mon histoire, ma passion dans tout ça, c’est quoi ?

Vous démontrer que le destin de chacun n’est pas écrit d’avance.

  • Depuis plus de trente ans de consultations, de recherches, de méditations, j’ai l’intime conviction que la voyance comme l’astrologie, sont de merveilleux outils pour accéder à une meilleure connaissance de soi-même, qu’ils sont de formidables leviers pour prendre sa vie en main et devenir l’acteur de son devenir.

 

  •  Vous prouver que dès lors où vous avez affaire à un quelqu’un de compétent, vous n’aurez pas besoin de consommer des heures de consultations mais de prendre rendez-vous pour un entretien qui répondra à vos attentes, à vos interrogations, de vous trouver, de répondre à votre mal être.

Que des conseils bien attentionnés ne riment pas avec une addiction mal placée.

Je vais partager avec vous à travers mes articles ce que l’on peut attendre de la voyance, de l’astrologie et surtout comment modifier certaines choses pour que votre vie sur terre soit plus agréable.

Pour convenir d’un rendez -vous , cliquez ici en validant votre paiement.

Marie-Pierre Charneau

 

Marie-P Charneau (2)

 

 

 

 

 

 

 

7 réflexions au sujet de « Mon histoire ! »

    • Bonjour Marie,

      Heureuse que vous parliez de fumisterie de l’astrologie vu que nous sommes dans un monde de manipulation sur Terre. Nos pensées sont co-créatrices de ce que nous allons faire, être …etc le reste c’est la vie qui s’en charge… Dieu…,le cosmos…etc en qui vous croyez….

      Merci,
      Papillon

  1. je ne suis guère étonnée de lire votre histoire,elle transpire par vos textes et votre passion pour la vie dans sa ‘globalité’.Heureuse de vous trouver sur mon chemin..oui,merci.

    • Merci Stephanie, chacun a son histoire, celle qui forge sa personnalité, celle qui fait avancer sur son chemin de vie, dès lors où l’on est à l’écoute de celui-ci. Bien à vous.

  2. Et c’est après avoir lu votre parcours, entre autre sur ce blog, que je vous ai contacté car votre vision colle à la mienne. Et ça a été une grande expérience pour moi. Vous m’avez apporté beaucoup. Merci encore à vous, pour tout 🙂

Répondre à Marie Pierre Annuler la réponse.