Pourquoi je ne trouve pas le bon partenaire ?

Bonjour les amis,

Avant de prédire l’avenir, le tarot de Marseille est le miroir de votre inconscient, celui qui  justement  vous mène par le bout du nez,  le plus souvent à votre insu et bien malgré vous. Un tirage du tarot est à même de lever vos zones d’ombres, de les mettre en lumière et vous offre la possibilité d’effectuer un travail sur vos blocages afin de trouver l’équilibre et l’harmonie. Encore faut-il être à l’écoute et accepter les remises en cause personnelles.

Le tarot de Marseille, c’est comme le Yi-King

Avant de vous livrer l’interprétation sur cette question qui touche bon nombre de personnes, quelques clarifications sur les tirages du tarot de Marseille. Ce tarot n’est pas un oracle. L’oracle, dans sa définition de base, est la réponse d’une ‘divinité’ donnée à ceux qui la consulte.

Le tarot de Marseille est un outil formidable pour mieux se connaître, pour pointer en profondeur vos problématiques psychologiques et ainsi comprendre ce qui vous paralyse dans certaines situations de votre vie. Une question posée en amène une autre qui invite à se pencher sur son comportement et comment remédier à celui-ci, s’il engendre plus de problèmes qu’il n’en résout.

La pratique du Tarot de Marseille, comme celle du Yi-King apporte une meilleure appréhension des situations dans lesquelles nous nous trouvons, car elles s’ancrent dans le présent, dans notre réalité.

On y retrouve les strates du passé et les germes du futur, mais ce qu’elles nous donnent toujours, c’est une description qui correspond à l’état des lieux, à un tableau de votre configuration actuelle. C’est un peu comme visiter une maison avant de l’acheter. Vous regardez l’agencement des pièces, s’il y a des travaux à effectuer, quels sont les obstacles qui se présentent. Puis vous réfléchissez à la meilleure façon de réaliser votre but.

L’utilisation du Tarot de Marseille vous rend plus à même d’agir en connaissance de cause et de manière juste. Il permet de comprendre ce qui se joue dans telle ou telle situation, de mieux vous positionner, d’éviter les pièges, d’effectuer des choix plus judicieux. Il vous permet aussi de replacer votre problème dans une optique plus large d’évolution personnelle, d’entendre des résonances.

  Article à lire : débuter avec le tarot de Marseille

L’Amoureux en lame 1

Cette carte tirée en premier reflète parfaitement votre dualité intérieure. Le 6 représente le doute, le conflit intérieur, l’instabilité, le choix à faire. C’est une lame d’intégration du Moi.

Il faut s’interroger : ‘quel est le théâtre névrotique que l’on joue pour se faire aimer ? ’

Cette lame, malgré son titre très séducteur et prometteur représente dans ses mauvais côtés, une tendance à céder à la facilité. L’Amoureux n’incite guère à la réflexion. Elle met l’accent sur le manque de confiance en soi. Par paresse, on peut laisser faire les choses, au lieu de prendre sa vie en main, avec toutes les conséquences que cela provoquera. Le danger avec cette carte est de se laisser influencer par les autres.

Au premier degré, elle est symbole de choix, de réflexion, d’hésitation. Mais en fait, son sens supérieur est bien différent, c’est une carte d’évolution, de passage à un niveau supérieur, d’accès à la maîtrise de soi. Il évoque la possibilité de se libérer du joug du destin et celle d’utiliser son libre-arbitre. La flèche qui arrive par le haut indique que l’intuition est votre meilleure alliée. Pour cela, il faudra prendre le temps de méditer afin de clarifier votre esprit. L’Amoureux, c’est la voie du coeur. C’est le sentier qui ouvre à la connaissance. L’Amoureux, c’est le chemin de la liberté.

L’autonomie est la seule réponse possible à cette difficulté à se positionner.

L’Amoureux souligne que nous récoltons ce que nous semons, d’où l’importance d’utiliser notre faculté de discernement dans nos prises de décisions. Avec l’Amoureux, il faut se résoudre à regarder la réalité en face. Il nous renvoie à la responsabilité de nos échecs et de nos réussites.

Vous avez du mal à vous situer dans la relation amoureuse, car vous ne savez pas exactement ce que vous voulez. Par manque de confiance en vous, vous dites oui à quelqu’un tout en sachant au plus profond de vous que cette personne ne vous correspond pas et que cette histoire a peu de chance de durer.

Cette lame évoque aussi la peur de s’engager dans une relation amoureuse. Blessure d’abandon, angoisse de se tromper, échec affectif, les causes peuvent être nombreuses.

Afin d’être en phase avec vos désirs les plus profonds, identifiez vos craintes et travaillez sur l’estime de vous.

 

La Lune en lame 2

Cette carte tirée en second, face à l’Amoureux représente le principal obstacle qui se dresse contre vous. Le XVIII parle de la famille, ses non-dits, ses secrets.  C’est une lame trouble.

Il faut s’interroger : ‘ quel est le rôle de sa carapace et des représentations en amour ? ‘

La Lune nous rappelle que le futur découle du passé, que tous deux sont indissolublement liés. Cette lame jette le trouble, sème la confusion. Si elle séduit, elle peut aussi mentir.  Elle évoque le décalage entre le rêve et la réalité. Elle a le visage tourné vers la gauche, un passé vous retient. Un passé que vous êtes invité à abandonner afin de poursuivre votre propre chemin, librement.

La Lune nous renvoie à l’inconnu, ce qui est caché ou que l’on tait. Elle pointe sur tout ce qui a pu se vivre au niveau maternel durant la grossesse et sur la famille. Elle représente la nuit et c’est durant les nuits qu’émergent nos peurs, parfois irraisonnées, ainsi que des résurgences liées à nos blessures et traumas les plus profonds.  Quelles sont vos peurs ?

‘Celles de ne pas être à la hauteur des attentes de vos parents, celles de répéter un schéma généalogique difficile, celles de déplaire à papa ou à maman, ou encore celles de l’échec amoureux ? ‘

Cette lame signifie dans ses faiblesses, les ambivalences, les préjugés. Elle indique que nous pouvons également nous voiler la face et rester dans le monde des illusions.

Se libérer des apparences trompeuses est la seule réponse à cette difficulté à se détacher des attentes ‘exprimées ou pas’ familiales.

Aimez-vous votre image, celle que vous renvoie votre miroir ? Quels changements allez-vous accepter pour vous permettre de renaître ?

Cette lame indique également la faculté à occulter ses problèmes, à rester passif, tout en se lamentant sur son sort.

Un esprit qui refuse les messages de son inconscient peut faire face à beaucoup de désillusions par la suite. Idéalisez-vous une situation, un évènement ? La meilleure façon de retrouver sa clarté d’esprit consiste à se fier à sa lumière intérieure.

 

Le Jugement en lame 3

Cette troisième carte, placée en haut du tirage, montre votre attitude par rapport à la question posée, l’initiative que vous allez (ou comptez) prendre et ce à quoi vous allez être confronté prochainement.

Le Jugement, c’est à la fois un nouveau départ et une promesse de vie, de connaissance et de clarté, il faut faire face à son passé, à ses racines. Le XX invite à panser ses blessures familiales afin de ne plus dépendre d’elles et ainsi de s’ouvrir à une renaissance en regardant la vie avec des yeux clairs, tous neufs et un coeur plein d’amour.

Cette carte peut souligner les difficultés avec le jugement des autres ou de soi-même.

Elle évoque aussi le problème de se focaliser sur son passé, ce qui empêche de vivre son présent et de se projeter dans l’avenir. Elle invite à faire le point sur sa vie. Elle secoue l’échiquier de votre vie pour vous encourager à trouver vos marques.

Il faut s’interroger : ‘ comment puis-je trouver ma place dans la relation amoureuse ? ‘

Cette lame permet de remettre les compteurs à zéro. Toutes les dettes morales sont effacées et il n’est plus nécessaire de se tourmenter. Il faudra faire attention toutefois à ne pas retomber dans les erreurs du passé suite à ce nouveau départ.

Elle demande d’élargir votre champ de vision, de profiter pleinement des choses positives qui adviennent dans votre vie.  Ce qu’il y a de bien avec le jugement, c’est que l’on récolte ce qu’on a semé. Il suffit donc de faire un bon nettoyage pour se libérer des chaînes psychologiques, psychogénétiques, et une fois le terrain désherbé, vous pouvez y planter de belles graines.

                                      le-jugement-seformeraladivination                           

                            l-amoureux-seformeraladivination      la-lune-seformeraladivination

 

Article à lire : six moyens pour rencontrer l’amour, mode d’emploi

Pourquoi je ne trouve pas le bon partenaire  ?

Cela n’a rien à voir avec la malchance, un destin soi- disant écrit d’avance. Il y a plusieurs raisons qui expliquent pourquoi certains ne trouvent pas le bon partenaire avec qui conjuguer l’amour avec toujours.

  • La mauvaise connaissance de soi

Je ne vous parle pas de vos qualités et de défauts, ni des points communs que vous pourriez avoir avec votre futur chéri, mais connaître ce qui vous anime, savoir ce que vous souhaitez dans une relation amoureuse. Car une fois la lune de miel passée, c’est de construction qu’il va falloir causer, de vie en commun au quotidien, de brosses à dent qui ont pour vocation de cohabiter sur une durée illimitée. Il faut commencer par jeter l’idée saugrenue que l’autre va répondre à toutes vos attentes. En clarifiant votre vision du couple sur le long terme, vous vous donnez les chances de faire la bonne rencontre.

  • Les apparences

Bien sûr, vous pouvez être attiré plus par tel type de physique plutôt qu’un autre. Mais baser principalement vos critères sur la couleur des yeux, des cheveux, la taille, la silhouette est un sérieux frein pour vivre longtemps avec quelqu’un. D’autant plus, qu’il y a fort à parier que votre partenaire sera dans le même état d’esprit que vous. Apprécier le même style de restaurant, c’est certes sympathique lorsque l’on se rencontre, mais insuffisant pour se faire des promesses d’amour pour toujours.

  • Les schémas familiaux

Si vous avez le sentiment que vous répétez la même histoire que vos parents, que tatie Jeanne ou tonton Claude, vous devrez vous libérer de ces schémas génétiques. Pour d’autres, c’est un véritable travail sur l’affirmation de soi qui doit être accompli, si vous choisissez votre partenaire en fonction des espoirs familiaux, qu’il s’agisse de s’y conformer ou au contraire, de choisir quelqu’un par rébellion. Une prise de conscience permet de défricher le terrain et si besoin, faites-vous accompagner par un professionnel compétent.

  • La difficulté à se libérer de son passé

Certains ont du mal à se remettre de leur précédente relation et n’arrivent pas à tourner la page. Il est bien évident qu’il faut s’accorder du temps pour panser ses plaies, guérir de ses blessures. D’autres refusent de croire à nouveau à l’amour parce qu’ils ont vécu une histoire traumatisante avec quelqu’un qui les a manipulés. Là aussi, il s’agit de se reconstruire, de reprendre confiance en soi.  Ce qui est important après une rupture, c’est d’être réaliste et de comprendre une bonne fois pour toute que personne au monde n’a le droit de vous rabaisser.

  • La crainte de la solitude

La peur de vivre seul, le sentiment de vide peut vous pousser à dire oui au premier venu, à quelqu’un qui ne vous correspond pas du tout. Et le plus souvent s’ensuit des ruptures à répétition qui finissent par faire plus de mal que de bien. Avant de se projeter dans une vie à deux, il est nécessaire d’apprendre à vivre seul, d’être bien avec soi-même afin de ne pas être l’un pour l’autre une béquille, un cachet anti-déprime.

Si vous êtes solo, quel est votre but ?  Avoir un partenaire ou vivre en couple ?

A très vite.

Marie-Pierre

Marie-P Charneau (2)

Recherches utilisées pour trouver cet articletarot : la lune et la confiance en soi

Laisser un commentaire