Que raconte le Soleil en Gémeaux en 2024 ?

Bonjour, bonsoir les amis. J’espère que vous allez bien. Le Soleil va entrer en Gémeaux le 20 mai 2024 et y séjournera jusqu’au 20 juin 2024. Premier signe d’Air et premier signe mutable, il marquera son passage par son désir d’aplanir les difficultés et de se retrouver libre comme l’air. Il ouvrira une dimension atypique, celle de la dualité. Il s’agira pendant cette période de faire sien le sentiment de légèreté, sans pour autant fuir ses responsabilités.

Quelques mots sur les Gémeaux

En troisième position, après le Bélier et le Taureau, d’élément Air, en mode Mutable, les Gémeaux, à première vue ne brillent pas par leur obstination. C’est mal connaître ce signe, dont on parle plus souvent de ses apparences au détriment du fond, mais c’est aussi le propre du Gémeaux de se présenter comme quelqu’un d’agréable à vivre, avec lequel on prend du plaisir à se taper la ‘discute’. Ce n’est pas pour rien qu’il est surnommé la gazette du zodiaque. Et même s’il ne pipe pas mot, (tout dépend s’il a une dominante Castor ou Pollux), croyez-en sa planète fétiche, Mercure, il n’en pense pas moins. Doté d’une belle capacité d’adaptation, de séduction, il apprécie la rapidité des décisions et des évènements, une fois qu’il a analysé le pour et le contre de chaque situation. Il peut réfléchir pendant des heures mais aussi acter son choix, en une minute top chrono. Dès lors où il est branché avec le ciel et son intuition, il ne perd pas de temps dans des palabres et considérations qui lui feraient perdre le sien. Autant le savoir, cet aérien est plus rapide que le Bélier pour prendre la poudre d’escampette, dès lors où il ressent de l’ennui. La stagnation, non merci pour lui. Le besoin primordial du Gémeaux est de stimuler sa pensée, d’être le diffuseur et le transmetteur.

Le Gémeaux est beau parleur avec parfois un côté camelot. Quand il ne parle pas c’est qu’il écrit, à moins qu’il ne compte. Tirer son épingle du jeu est le jeu qu’il préfère.  Ce signe est gouverné par Mercure, planète de l’intelligence. Mais pas que… Mercure, c’est aussi le messager des Dieux. Il est associé au pouvoir des mots en tant que lanceur de sort. Il détermine la façon dont vous donnez un sens à votre monde, formulez des idées et les partagez avec les autres. Vos modes de parole, votre style de communication, votre sens de l’humour, votre rapidité de pensée, tout cela est expliqué dans l’analyse de Mercure dans votre thème natal, mais aussi lors des transits planétaires dans votre carte du ciel.

Article : Quiz du signe des Gémeaux, qui suis-je ?

Un ciel crispé

Dès son arrivée, le Soleil formera un trigone à Pluton, comme en mai 2023, lorsque Pluton faisait sa première incursion dans le signe du Verseau du 23 mars au 11 juin 2023. Cérébral et curieux, le trigone Soleil/ Pluton en signe d’Air invitera à élargir le champ de ses connaissances, de ses expériences, à expérimenter des nouveautés, visant à transformer certaines situations, voire à les alléger. Gare toutefois à l’éparpillement et la nervosité ! Il s’agira également de rester concentré sur les objectifs fixés. Certaines zones d’ombre pourraient être mises en lumière, des rapports de force s’inverser. La Pleine Lune du 23 mai 2024 se formera en Sagittaire, s’opposant à Jupiter, le maître de la Lunaison qui sera conjoint à Vénus, laquelle marquera ses derniers pas en Taureau, s’apprêtant à faire son entrée en Gémeaux. En clair, il s’agira de ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre, car la réalité sera moins rose qu’il n’y paraîtra. Attention également à la démesure sous le sextile Jupiter/ Neptune. Le Soleil et la Lune seront au sesqui-carré de Mars en Bélier, aspect peu engageant pour un processus d’apaisement des tensions.

Podcast : Astro-Gémeaux en 2024

Du baume au cœur

Le 23 mai 2024, Vénus entrera en Gémeaux. Son séjour sera marqué par sa conjonction avec le Soleil dans ce signe jusqu’au 17 juin, lorsque Vénus s’en ira chez son voisin, le Cancer. Aspect des plus sympathiques, on préfère largement la paix à la guerre, on s’arrange pour qu’il en soit ainsi avec son entourage, par une volonté marquée de ne pas se prendre la tête pour pas grand-chose et d’apprécier les petits bonheurs de la vie. Cet aspect évoque le besoin de s’aérer l’esprit et le corps et de s’échapper des contraintes et lourdeurs du quotidien. Le 26 mai 2024, Jupiter migrera en Gémeaux. Dans le signe opposé dont il a la maîtrise- le Sagittaire- il s’y trouve en exil. Son passage amplifiera les différentes facettes des Gémeaux, côté plus comme côté moins. Manque de constance, de fiabilité, paroles et promesses en l’air, mais aussi meilleure compréhension des situations et des gens, ouverture d’esprit, flexibilité mentale, remise en question, réflexions.

Le 3 juin 2024, au tour de Mercure de transiter en Gémeaux, dans son domicile. Moins têtu, plus ouvert d’esprit, il ouvrira la porte au dialogue et au négoce. Il y aura un fort besoin de connexion avec ses amis, ses relations, sa famille et aussi de revendiquer la liberté d’expression. Mercure en Gémeaux ne supporte pas d’être muselé, lorsqu’il a quelque chose à dire. Son énergie est très rationnelle. Pour se faire entendre, comprendre, il faudra se baser sur le factuel et non se perdre dans les émotions. Plus facile à dire qu’à faire, car les planètes en Gémeaux formeront un carré à Saturne puis à Neptune. Avec Saturne, des retards, des blocages, des difficultés d’entente, d’accords verront le jour ou persisteront, malgré des apparences parfois trompeuses, à moins que l’on taise la vérité pour éviter une grogne généralisée. Avec Neptune, c’est le flou assuré, avec des mensonges, des promesses s’envolant telles des bulles de savon, aussi s’agira t’il d’avoir les pieds sur terre et un mental concret pour dissiper une ambiance trompeuse, nébuleuse. Le sentiment d’insécurité, réel ou supposé, persistera avec une peur sous-jacente du lendemain.

A très vite.

Marie-Pierre


Soleil en Taureau en 2024

Bonjour bonsoir les amis, j’espère que vous allez bien. On se retrouve aujourd’hui pour le séjour du Soleil dans le signe du Taureau du 19 avril 2024 à 16h, heure de Paris jusqu’au 20 mai 2024. Ce sera aussi à ce moment que Jupiter et Uranus formeront une conjonction exacte en Taureau.

Une brève sur le signe Taureau

Le Taureau en deuxième position dans la roue zodiacale est un signe de Terre, féminin, régit par Vénus. Selon les anciens, le signe du Taureau représente symboliquement les énergies de la ‘Terre mère féconde et nourricière’. Son rôle étant d’amener la croissance et l’abondance en cette deuxième partie du printemps.

Les Taureaux sont considérés comme l’ancre du zodiaque. Leur modalité fixe signifie qu’ils aiment leur stabilité et trouvent le confort dans la cohérence.

Les principaux atouts du Taureau se trouvent dans leur patience et leur capacité à être ingénieux, productif et cohérent. Paisibles et réceptifs, ils ont tendance à être des amoureux du bon sens.

Avec le Taureau nous avons à faire à quelqu’un qui aime bien engranger, amasser. Pour lui, la sécurité est très importante et cela peut l’amener à amasser beaucoup plus que ce dont il a besoin.

Vénus, sa planète aime le confort matériel et affectif et le pousse parfois aux excès.

Article : Je suis du signe du Taureau

Remue-ménage en prévision

Dès son arrivée, le Soleil formera un carré à Pluton. Aspect dissonant évoquant la dualité entre l’ombre et la lumière, le rapport de force. Son semi-carré à Saturne augure de l’inquiétude sur l’avenir, le devenir. Son semi-sextile à Neptune adoucira la brutalité des évènements.

Jupiter et Uranus sont en conjonction exacte. Cet aspect peut générer, selon le thème natal de chacun, des opportunités à saisir, des changements positifs à initier, la fin d’une procédure, offrir la possibilité de remettre tout à plat afin de repartir sur des bases plus saines. Il peut aussi mettre une grosse pagaille dans des affaires judiciaires, administratives, financières, faire de la rébellion, revendiquer de l’indépendance, s’opposer à la loi.

Vénus, la planète du Taureau se trouve en Bélier. Plus ardente, guerrière qu’apaisée, elle est conjointe à Mercure, présageant de débats musclés. L’adage ‘tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler’ sera tout à fait d’actualité. Inutile de s’enflammer pour des broutilles, il y a suffisamment de quoi s’énerver pour des choses importantes.

Mars s’éloigne de sa conjonction à Saturne pour se rapprocher de celle formée avec Neptune. La conjonction Mars/ Neptune laisse craindre des débordements en tout genre, de l’amplification et pas toujours à bon escient.

Mars au sextile de la conjonction Jupiter/ Uranus peut mener un combat pour trouver des solutions innovantes, mais Uranus étant par nature surprenante, on peut s’attendre à quelques surprises.

Article : Vénus en Taureau

Remises en question

Le 24 avril 2024, ce sera la Pleine Lune en Scorpion. La Lune sera au carré de Pluton, aspect violent, difficile, conflictuel. Saturne sera au semi- carré de Pluton. Avouons -le franchement, cet aspect est dur, il ne fait pas dans la dentelle.

Le 29 avril 2024, Vénus entrera dans son domicile, s’y trouvera fort à l’aise pour parler d’amour, de joie de vivre, de douceur, mais son carré à Pluton l’empêchera de mener ses projets à bien ou de trouver la plénitude tant espérée.

Le 30 avril 2024, Mars arrivera lui aussi dans son domicile en Bélier et sera au sextile de Pluton. Il apportera beaucoup d’énergie, d’intensité mais aussi de situations conflictuelles au niveau mondial.

Le 8 mai 2024, la Nouvelle Lune se positionnera en Taureau au sextile de Saturne et en conjonction à Uranus. Malgré sa volonté de tempérance, cette Lunaison présentera une dominante d’impulsivité.

Le 14 mai, la conjonction Soleil/ Uranus pourrit redistribuer les cartes et opter pour une autre feuille de route.

Le 15 mai, Mercure, la planète de la com démarrera son séjour en Taureau et ce sera à son tour de se trouver au carré de Pluton. Les soucis pourront virer à l’obsession, les prises de tête fileront le mal de tête et l’envie sera forte de clouer le bec aux détracteurs et bonimenteurs. Un peu de tolérance sera bienvenue pour éviter les mauvais procès d’intention.

Du 17 au 19 mai, le Soleil sextile à Neptune apportera du baume au cœur tandis que la conjonction Soleil / Jupiter en Taureau apportera de la chance et on aura envie de croire en son bonheur avec un trèfle à quatre feuilles comme talisman.

A très vite.

Marie-Pierre


Soleil en Bélier-2024

Bonjour, bonsoir les amis,

Tout d’abord, bon anniversaire à nos amis Bélier.

J’espère que vous allez bien. Le 20 mars 2024, jour du printemps dans nos contrées, le Soleil entrera en Bélier et y séjournera jusqu’au 19 avril 2024. La date du 20 mars a été proclamée la journée internationale du bonheur. Le bonheur ne sera peut-être pas au rendez-vous pour tout le monde, mais l’envie de bonne humeur, de rire et de sourire à la vie sera le mantra de cette conjoncture astrale.

Du nouveau, du renouveau

Le Soleil est une planète de Feu, à la polarité masculine, régissant le signe du Lion. En Bélier, on dit qu’il est placé en exaltation. Opposée à la chute, l’exaltation est une position bénéfique. Le Bélier est le premier signe du zodiaque, il est également le premier des signes cardinaux, les autres étant le Cancer, la Balance et le Capricorne. Les signes Cardinaux sont des signes donnant de l’élan, de l’initiative. Ils évoquent le démarrage d’une situation, d’un projet, d’une idée. Dès son arrivée, son sextile à Pluton augurera d’une volonté ferme de se projeter vers des paysages différents, parfois inconnus, mais prometteurs pour les initiateurs. Mars, la planète du Bélier terminera son voyage en Verseau, s’écartera de son carré à Uranus et se positionnera en semi-sextile à Neptune, de quoi calmer ses ardeurs guerrières et combatives. Le 23 mars, il entrera en Poissons et y restera jusqu’au 30 avril 2024. Il rejoindra Saturne, puis Neptune.

Article : Bélier, ce qu’il ne faut pas croire de moi

Pleine Lune du 25 mars 2024

Le 25 mars 2024, la Pleine Lune enverra ses rayons depuis la Balance, augurant d’un meilleur équilibre dans les positions et décisions, avec le désir d’apaiser les tensions. Cette Pleine Lune au trigone de Pluton, renforcera le sextile Soleil/ Pluton et ses intentions de modifier le cours des choses et des évènements en évitant de passer par les cases ‘dégâts et casses’, même si avec Pluton et dans le signe Fixe du Verseau, ce ne sera pas gagné d’avance. Vénus et Saturne, les deux planètes gérant la Balance se tiendront la main en Poissons. Cette conjonction présume d’une prise de distance dans les relations, d’un désir de savoir à qui on a affaire avant de s’engager mais aussi d’une volonté plus accrue de sérieux sur des projets ayant pour vocation à perdurer. Vénus sera soutenue par son sextile à Jupiter et à Uranus, donc le facteur chance sera au rendez-vous et parfois de façon surprenante, imprévisible. Le sextile Saturne/ Jupiter jouera le garde-fou en ayant un œil avisé sur d’éventuels débordements. Car il ne faut pas perdre de vue que la conjonction Jupiter/ Uranus commencera son collé-serré, dans une danse qui n’aura rien de glamour, du moins au niveau mondial. A titre personnel, l’analyse des transits planétaires sur votre carte du Ciel précisera son impact.

A noter : la solitude totale de Mercure en Bélier, sans aucun aspect avec ses copines planétaires. Il va falloir faire des efforts pour s’entendre, parler les uns avec les autres, le risque étant de se retrouver démuni, isolé, malgré le désir de prendre le leadership. Mars au semi-sextile de Pluton présume de rapports de force et de paix.

Article : On ne peut pas ‘voir pour soi’ vrai ou faux ?

Un Soleil solitaire

Le Soleil comme Mercure la jouera solo, même s’ils sont tous deux en Bélier. Dans un signe de Feu, il n’aura aucun souci pour s’affirmer, mais on ne pourra compter que sur soi pour faire aboutir les projets. Jusqu’au 5 avril 2024, Vénus sera conjointe à Neptune en Poissons. Si les rêves sont permis, attention toutefois à ne pas baigner dans un monde de chimères. Puis elle passera en Bélier au trigone de Pluton. On déclare sa flamme, on s’enflamme, les amours seront tout sauf tièdes. Mars sera en conjonction à Saturne jusqu’au 17 avril 2024. Détermination, entêtement, rigueur mais aussi manque de souplesse, tels sont les mots clefs de cette configuration. Le 8 avril 2024, sous la Nouvelle Lune en Bélier, changement de ton avec sa conjonction à Mercure et son semi-sextile à la conjonction Jupiter/ Uranus : l’occasion de remettre certaines choses à plat pour démarrer ce nouveau cycle positivement. Je vous reparlerais de cette Nouvelle Lune. Le 19 avril, le Soleil terminera son périple en Bélier et sera au carré de Pluton, alors que la conjonction Jupiter/ Uranus se resserrera. Attendons-nous à quelques coups d’éclats. Sachons donc profiter de ce premier mois printanier pour avancer avec plus de confiance sur notre chemin de vie.

Pour prendre rendez-vous, cliquez ici

A très vite.

Marie-Pierre


Conjonction Mars-Pluton en Verseau

Bonjour, bonsoir les amis,

Le 13 février 2024 à 7h10 pour être précise, Mars entrera en Verseau. Il y séjournera jusqu’au 22 mars 2024. Dès son arrivée, il formera une conjonction à Pluton jusqu’au 23 février 2024. Il faut remonter à décembre 1796 pour retrouver cet aspect. Mais un aspect ne fait pas tout, loin de là et doit s’analyser en fonction de la position des autres planètes. Lors de son périple, Mars tiendra la main à Vénus, sera au carré de Jupiter. Regardons tout cela de plus près.

En astrologie, Mars représente la force, l’énergie qui nous pousse à atteindre nos objectifs, ce qui nous anime et aussi la façon dont nous réagissons face à ce qui nous dérange. Il régit le signe du Bélier et partage la cogérance du Scorpion avec Pluton. Le Verseau, signe d’Air, à modalité fixe est en onzième position dans la roue zodiacale. Avant-gardiste, anticipateur, progressiste, indépendant, humain, généreux, il ne supporte pas les demies-mesures. Il est partisan du tout ou rien. Il valorise l’individualité et l’innovation. Il peut conduire à chercher et trouver des solutions inédites à des problèmes complexes. Il n’est pas du genre à accepter la frustration, que les choses traînent en longueur, mais est tout à fait capable de faire preuve de patience et d’endurance pour réaliser ses objectifs, mettre ses plans en action, du moins jusqu’à un certain point. S’il a l’impression de faire du surplace, il peut renverser les obstacles un à un en mettant un coup de pied dans la fourmilière et transformer la situation en un tour de main. Côté moins, Mars en Verseau est têtu, ne brille pas par son ouverture d’esprit, se révèle insensible à toute forme d’émotions et de compassions. Persuadé de la valeur de ses idées, il ne lui vient même pas à l’esprit qu’elles ne font pas toujours l’unanimité.

De passage dans ce signe dirigé à la fois par Saturne et Uranus, Mars ressentira une urgence de changement, le besoin de mener son combat pour défendre une cause, un projet, de se mobiliser pour le collectif. A titre personnel, et selon la position des planètes de votre thème natal, Mars sera un atout de taille pour élargir votre réseau, votre cercle relationnel, vous investir dans un projet, trouver des aides, des recommandations, vous battre pour vos droits, revendiquer votre indépendance, prouver vos talents. Mars en Verseau, c’est aussi l’occasion de renouer avec ses désirs, ses ambitions.

Des conjonctions Mars/ Pluton, il y en a eu tout plein mais en Verseau, cela fait un moment que l’on ne l’avait pas vu. Quel que soit le signe où il s’établit, ce duo Mars/ Pluton présage de situations tendues, troubles, de difficultés à combattre, de guerres, d’un climat inquiétant, parfois sombre, ne laissant personne indifférent, vu qu’il génère un fort impact au niveau mondial.

Si Pluton, à lui tout seul, remue les côtés obscurs et obsolètes de certaines situations, c’est au fil du temps qu’il révèle sa puissance de par les aspects qu’il formera tout au long de son voyage dans un signe et celui-ci dure longtemps (environ une vingtaine d’année), c’est pourquoi on le nomme transit générationnel. Dans un thème natal, il marque plus profondément son passage avec toutes les remises en cause qui vont avec lors de ses transits sur vos planètes et plus particulièrement sur les deux luminaires : le Soleil et la Lune.

Cette conjonction Mars/ Pluton en Verseau évoque le besoin de se libérer d’un pouvoir semblant titanesque, abusif. Elle remuera de fond en comble certains idéaux de vie et se montrera révolutionnaire. Révolutionnaire ne veut pas dire qu’il y aura une révolution, mais présage d’événements remettant en cause la liberté, l’humanitaire, l’individualité, le collectif, la place de l’humain, de l’homme et de ses valeurs ancestrales, le combat entre la pensée unique et le droit de penser et de décider par soi-même. Le contrôle à distance, l’intelligence Artificielle prendra de plus en plus de place dans la vie de tout à chacun, au détriment des rencontres, des échanges sur le terrain et il y aura une forte dualité entre un avenir robotisé et le sens des valeurs humaines. C’est un apéro planétaire, la prochaine conjonction Mars/ Pluton en Verseau se déroulant le 23 janvier 2026, quelques jours avant la première entrée de Neptune en Bélier.

On résume : cette première conjonction Mars/ Pluton en Verseau sera le début d’une volonté de se libérer d’une chaîne collective, mondiale de revendications étouffées, de rapport de force, de violences, mais aussi d’une volonté populaire à retrouver son libre-arbitre sur ses choix de vie.

Le 16 février 2024, Vénus posera ses envies et son coeur en Verseau. Dans ce signe, elle électrise le paysage social, favorise les rencontres de tous milieux et se veut le trait d’union entre différents groupes. Sociable, elle mise beaucoup sur le relationnel et la diffusion de ses messages à grande échelle. Je parle d’astrologie mondiale dans ce billet et non des amours persos de tout à chacun (sourire). Vénus représente aussi l’argent, le confort. Elle formera à la fois une conjonction à Pluton et à Mars, lui donnant l’envie de partir au combat pour défendre des valeurs qui lui sont chères.

Mars sera au carré de Jupiter et Vénus le rejoindra dans la foulée. Ces transits donnent de l’énergie, de l’audace, le sens des initiatives, mais sont sources de crispations, notamment sur les finances, mais aussi sur des sujets fâcheux et sur certaines lois ne plaisant pas à tout le monde et dans le monde.

Mercure en Verseau au carré d’Uranus aura fort à faire pour apaiser les échanges et négociations, lesquelles risqueront d’être houleuses. De bonnes idées émergeront, mais encore faudra-t-il les écouter et ne pas se buter. Dans ce ciel électrique et interrogatif sur les lendemains, Saturne et Jupiter se tiendront la main en sextile, afin de sécuriser un monde en mode énervé en appelant à la sagesse collective.

Pluton, Mars, Vénus, Mercure, Soleil en Verseau, c’est assurément une dominante Uranienne plus que Saturnienne qui se profile dans ce ciel. Une dominante Verseau, c’est la volonté de porter avec espoir son regard vers l’avenir, même s’il faut bouleverser certains schémas établis. Le tout au carré d’Uranus, l’adage, l’image : on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs.

Mémo : conjonction Mars/Pluton en Verseau

Octobre 1781 ; Avril 1783. Mars 1785. Mars 1787. Février 1789. Janvier-Février 1791. Janvier 1793. Décembre 1794. Décembre 1796. Février 2024. Les prochaines conjonctions Mars/ Pluton en Verseau auront lieu en Janvier 2026, Janvier 2028, Décembre 2029…

A très vite.

Marie-Pierre Charneau


Nouvelle Lune du 13 décembre 2023

Bonjour les amis, j’espère que vous allez bien.

Je vous retrouve aujourd’hui le 8 décembre 2023 dans ce podcast pour la Nouvelle Lune en Sagittaire du 13 décembre 2023 à 00h31 heure de Paris, ce qui nous fait une Nouvelle Lune le 12 décembre à 23h31 en temps universel.

Continuez la lecture

On ne peut pas ‘voir’ pour soi, vrai ou faux ?

Bonjour, bonsoir les amis,

Depuis plus de quarante ans que je pratique la clairaudience, la tarologie, l’astrologie, la radiesthésie, j’ai toujours entendu, et c’est encore ancré dans beaucoup d’esprits aujourd’hui, qu’il est impossible d’avoir une réponse à sa question par le biais d’un art divinatoire, de déchiffrer les arcanes du tarot ou d’utiliser le pendule pour soi. Je vous propose dans cet article d’approfondir la question afin d’y voir plus clair à ce sujet.

Continuez la lecture

Equinoxe de l’automne 2023 et Pleine Lune

Bonjour, bonsoir les amis,

Les équinoxes de printemps et d’automne, les solstices d’été et d’hiver correspondent chacun à l’un des signes Cardinaux du Zodiaque et sont associés aux qualités d’initiative. Ils apportent de l’énergie, de l’élan. Ils donnent de l’impulsion dans les domaines qu’ils maîtrisent de par leurs caractéristiques astrologiques. Que raconte le ciel de cet équinoxe d’automne 2023 et celui de la Pleine Lune en Bélier du 29 septembre 2023 ?

La Balance, tout un symbole !

En 2023, le Soleil entrera en Balance le 23 septembre à 8 h 50 et séjournera dans ce signe jusqu’au  23 octobre à 6 h 03, heure de Paris. La Balance, signe d’Air, Cardinal, est gouvernée par Vénus et Saturne. Le Soleil en Balance se trouve au moment de l’équinoxe, lorsque le jour est égal à la nuit, et de la même manière, la Balance s’efforce d’équilibrer les polarités. Traditionnellement rattachée à la notion évidente de justice et de mesure, elle cherche surtout à garder le sens de l’équilibre. La Balance pèse chaque relation, soupèse, évalue, recherche la mesure et replace chacun dans sa relation aux autres. C’est en cela que la Balance est un instrument de justice. Curieuse, intègre, honnête, elle autorise de multiples questions. Comment arriver à l’équilibre relationnel ? Comment composer, vivre ensemble, quels sont les dangers et les bienfaits d’une relation ? L’évaluation de la Balance entrave souvent l’action. La recherche diplomatique de l’harmonie, le besoin de donner à chacun sa juste place, la compréhension de la nécessité d’être ensemble, ni trop près, ni trop loin, entraînent une difficulté à rester cohérent. Equilibre fragile parmi tous, la mise en relation des uns avec les autres est une recherche permanente, ni assurée, ni définitive, demandant à être renouvelée et pouvant amener à passer d’un extrême à l’autre. Vénus, sa planète la pousse à créer des liens, à mettre du liant, à placer l’amour au premier plan, Saturne son second maître, édicte des règles, des cadres, sachant qu’il est illusoire de croire en la bonne volonté de l’humain pour que règne naturellement l’amour et l’harmonie.

La Balance sur le divan, cliquez ici

Que dit l’équinoxe d’automne 2023 ?

La carte du ciel de l’équinoxe indique les grandes lignes de façon générale. Leurs énergies durent jusqu’au prochain solstice d’hiver. Lors de cet équinoxe d’automne 2023, le Soleil mettra fin à son opposition annuelle avec Neptune. Le brouillard devrait commencer à se dissiper, permettant ainsi de profiter d’une nouvelle clarté. En même temps, il s’éloignera de son trigone à Pluton, un allié de taille pour se projeter avec volonté et lucidité dans ses projets. Son quinconce à Saturne confirmera le manque de soutien, les difficultés à accorder sa volonté avec la réalité et l’ambiance restrictive sur certains plans. Les circonstances demanderont de la flexibilité pour contourner une certaine forme de dureté, de pénibilité. Cet aspect obligera à reconsidérer, à recadrer ses priorités. Le Soleil en Balance au carré de la Lune en Capricorne évoque du stress, de l’intensité émotionnelle s’accordant mal avec des prises de décisions rationnelles. Les peurs seront exacerbées, notamment celles de ne pouvoir combler ses besoins primordiaux, mais pourraient aussi déclencher une forte volonté à renverser la vapeur en prenant des mesures immédiates. Le Soleil au sesqui-carré de Jupiter évoque des soucis à se plier à l’autorité dès lors où celle-ci semble intrusive, abusive. Vénus, la planète de la Balance se trouve en Lion, de quoi apporter du baume au cœur aux solos et aux amoureux. Attention aux emballements qui risquent de finir en peau de chagrin avec son carré à Uranus. Le premier carré a eu lieu le 2 juillet 2023, le deuxième le 9 août et le dernier carré, le plus intense, arrivera le 29 septembre lors de la Pleine Lune en Bélier. Vénus sera au sextile de Mars présageant de moments intenses entre les amants. Mars sera en Balance, une position plutôt harmonieuse, la planète guerrière laissant tomber le combat au profit d’accords et d’ambiance plus paisible. Son sesqui-carré à Saturne indique néanmoins, qu’il ne faudra pas toujours de fier aux apparences, des tensions sous-jacentes pourraient se durcir.  

Vénus en Lion, cliquez ici

La Pleine Lune du 29 septembre 2023

Le 29 septembre 2023, à 11h58, heure de Paris, la Pleine Lune se formera à 5°58 en Bélier. Se séparant tout juste de sa conjonction à Neptune, elle aura envie de se libérer d’une certaine torpeur et entendra passer du rêve à la réalité en donnant un coup d’envoi aux projets. Le Bélier comme la Balance, le Cancer et le Capricorne est un signe Cardinal, renforçant ainsi ce besoin d’aller de l’avant. Son semi-carré à Uranus annoncera des sautes d’humeur, des réactions à fleur de peau et une tendance à la rébellion. Chacun voudra faire comme il l’entend, sauf que cette attitude créera forcément des prises de têtes, des prises de bec, des conflits, puisque tout le monde ne sera pas d’accord. Mars, le maître de la Pleine Lune consacrera beaucoup d’énergie à maintenir la paix et un semblant d’harmonie. Son quinconce à Uranus lui donnera du fil à retordre, d’autant plus que les énergies de son carré à Pluton (exact le 9 octobre 2023) commenceront à se faire sentir, avec dans ses bagages, des tensions pouvant atteindre un point culminant. Sa conjonction au Nœud-Sud en Balance exacte le 4 octobre 2023, pourrait bien alimenter les polémiques et mettre le feu aux poudres. A titre personnel, mieux vaudra éviter de s’énerver et d’attendre un peu avant d’aborder les sujets qui fâchent.

Que vous réserve 2024 ? Cliquez ici

A très vite

Marie-Pierre


La Balance sur le divan

 Bonjour les amis,

Balance inconstante, Balance insoumise, Balance hésitante, comme pour les autres, ce signe n’est pas à l’abri des stéréotypes. Sous prétexte que c’est Vénus qui la gouverne, on la dit nonchalante, parfois paresseuse, ne pensant qu’à son bon plaisir, n’hésitant pas à manipuler les uns et les autres, sous des apparences conformistes, pour obtenir ce qu’elle veut. En parlant d’apparences, je vous propose dans ce billet de découvrir ce signe, pas si malléable qu’il en a l’air.

Continuez la lecture


Crise conjugale : réponse avec le Tarot de Marseille

Bonjour, bonsoir les amis,

Dans cet article, je vais interpréter un tirage à 6 cartes avec les arcanes majeurs du Tarot de Marseille. La question posée est la suivante : ‘ Après 20 ans de vie commune, mon couple traverse des moments difficiles. Comment la situation va-t-elle évoluer’ ?

Que dit la coupe ? ?

Après avoir battu les cartes, j’effectue une coupe. Les deux cartes se présentant sont l’Amoureux (lame VI) et la Justice (lame VIII). Sophie (prénom fictif) éprouve la peur d’une séparation, d’un divorce, souhaite de tout son cœur ne pas en arriver à cette extrémité, tout en ayant conscience que si sa situation conjugale ne s’arrange pas, elle ne pourra pas non plus continuer sa vie en duo dans de telles conditions. La rencontre de ces deux lames marque souvent une difficulté à prendre une décision, l’impression de ne pas savoir sur quel pied danser. La Justice évoque un manque d’équilibre dans la relation, un accord à trouver pour accéder à l’harmonie ou plus grave, des soucis légaux. Quand à l’Amoureux, il risque de compliquer les choses, par ses tergiversations et son incapacité à prendre une position nette. Les sentiments sont toujours là, malgré les doutes sur leur pérennité. Sur le plan privé, la réunion de ces deux cartes annonce une période confuse ou conflictuelle, suite à laquelle il conviendra de mettre des situations au clair : prendre ou rompre un engagement, se décider à choisir, si l’on mène une double vie.

Est-ce que tout le monde peut utiliser le Tarot de Marseille ? Cliquez ici

Le Diable en première position

A gauche, le Diable est la première carte tirée. La relation est tendue avec des conflits à répétition créant un mauvais climat dans la relation. Peut-être ont-ils des griefs l’un contre l’autre, en rapport avec une contrariété pas digérée, un coup de canif dans le contrat ou encore des soucis d’argent qui usent le couple. La rancœur et la colère sont de mauvaises conseillères et il s’agirait de désamorcer les tensions quelque soit le dénouement de cette histoire, car un moment ou à un autre, il faudra bien communiquer de façon rationnelle, claire, franche et posée. Alors autant prendre cette décision maintenant, plutôt que par l’intermédiaire d’avocats ou de conseiller juridiques : ne perdons pas de vue la coupe de ce tirage résonnant comme un avertissement.

La Justice en seconde position

La carte de la Justice se place sur la droite en face du Diable. Sa position laisse craindre une séparation. Cette lame déconseille les reproches, les règlements de compte, les décisions trop tranchées. Elles ne feraient que braquer et aggraver les différents. Précédée du Diable, la sagesse sera de zapper la méthode ‘du tout ou rien’, les ultimatums, les pressions, et éviter soigneusement tout ce qui pourrait  être interprété- à tord ou à raison- comme du chantage affectif ou de la manipulation. La réunion du Diable et de la Justice parle d’une relation étouffante, de jalousie. Ce n’est pas le moment de se confier à la famille, laquelle pourrait réagir de façon inopportune, ni de régler ses comptes avec sa moitié par l’intermédiaire d’amis. Il faut parler directement avec votre conjoint et ne pas tout mélanger en impliquant les proches et relations dans vos complications.

L’impératrice en haut du tirage

La troisième carte est l’impératrice, placée en haut du tirage. Dans cette position, elle indique les atouts à mettre en place, les facultés de Sophie à sortir de l’enlisement de son duo par le biais d’une communication saine, ouverte et positive. Elle conseille de parler avec son conjoint de ce qui ne va pas, au besoin avec l’aide d’un psychologue. Tout doit pouvoir être abordé sans détours, y compris les sujets les plus délicats. C’est ce qui permettra d’avancer et peut-être de dénouer les rapports conflictuels et les sujets de mésentente. Afin de se nourrir correctement de son message, il conviendra de faire preuve de discernement, d’observation, d’attention, de réflexion. La voie du dialogue va s’ouvrir au consultant mais il faudra veiller à ne pas la fermer par orgueil ou obstination. L’impératrice ici favorise la réconciliation à condition de se parler dans un esprit d’écoute et de compréhension.

Réponse à une question créateur d’activité, cliquez ici

Le Pape en quatrième position

En première réponse à la question, le Pape présage d’un avenir apaisé par rapport à la situation actuelle, à condition toutefois d’initier le mouvement. Ce sera à Sophie de faire le premier pas, d’engager la discussion, de comprendre les conflits, de se mettre à la place de l’autre, d’accepter les concessions. Le Pape venant après l’impératrice se voudra rassurant. Il permettra un rapprochement, d’aller vers une réconciliation, à laquelle ils tiennent tous les deux. Il indique que malgré les tempêtes de la vie, le couple est solide et a les moyens de surmonter cette crise passagère. La combinaison de l’Impératrice et du Pape annonce un résultat positif, offrira au couple l’opportunité de retrouver sa lumière et de s’engager à nouveau dans le respect de l’autre et de la parole donnée. Il faudra toutefois savoir donner du temps et de l’attention à l’autre sur la longue durée, le Pape n’étant pas du genre à se contenter de superficialité.

La Force en cinquième position

L’Ancien Nom de cette lame était ‘Force d’âme’ et évoquait la détermination, la force physique et la vigueur permettant de gérer n’importe quelle situation. Elle apporte courage, force de conviction, énergie, contrôle de soi, volonté pour agir, mais elle tend parfois à forcer les choses, les évènements, les autres pour parvenir à ses fins. Associée au Pape, puisque représentant la seconde réponse à la question, elle évoque une relation équilibrée, sans passion destructrice, mais un vrai rapport de complicité où chacun trouve sa place et peut compter sur l’autre. Néanmoins, la Force venant aussi en synthèse de ce tirage est à interpréter comme une mise en garde. Il faut transformer la relation et la vivre sur un mode plus souple et plus transparent. Un vrai travail au quotidien.

 L’Etoile en sixième position

L’Etoile dans le Tarot évoque la protection, la ‘bonne étoile’. Elle symbolise le principe d’une espérance dans un meilleur lendemain. C’est une carte de passage vers un autre état, possiblement celui de la guérison du couple. Elle donne le sentiment que tout est possible et permet d’avoir le cœur plein d’espoir. Elle demande de s’engager, de se réengager et de ne pas baisser les bras dès que quelque chose ne va pas. Dans cette position, elle se présente comme un garde-fou, faisant le maximum pour rétablir l’harmonie et éviter une nouvelle crise. Cette lame a confiance dans l’avenir du couple. Sous la Justice, elle aplanit les risques de séparation. Les énergies combinées de l’Etoile avec le Pape parlent de sagesse et de force intérieure pour relever tous les défis. Elle encourage à être ouvert d’esprit et à accepter les idées de l’autre. Elle incline vers l’équilibre du couple lequel à travers cette crise retrouvera un nouveau souffle, porteur sur la longue durée, à condition de l’entretenir.

Formation : débuter avec le Tarot de Marseille, cliquez ici

A très vite.

Marie-Pierre

Recherches utilisées pour trouver cet articlehttps://seformeraladivination com/conseils/la-justice-avec-le-diable-tarot/

Septembre 2023 en numérologie

Bonjour, bonsoir les amis,

Comme chaque année, Septembre amplifie les énergies du nombre de l’Année Universelle. En 2023, c’est un mois 7 dans une année 7. Le 7 régit la pensée, le mental, les inventions,  la recherche médicale, industrielle, philosophique, l’exploration d’autres concepts, la dogmatisation, le fanatisme, le guru, le temps d’arrêt. Son sous-nombre 16 annonce des bouleversements. Son essence 7/16 présage d’un climat instable.

Le 7 en général pour Septembre 2023

On lit souvent que le 7 de passage serait propice à une pause salutaire, histoire de réfléchir, de faire le point avec des questions existentielles : ‘quel sens donner à sa vie ? Quelle direction suivre ?’ On évoque une quête spirituelle, une initiation ouvrant à un cheminement intérieur. Pour certains, cela peut-être exact, surtout s’ils évoluent dans une Année Personnelle 7, s’ils ont un chemin de vie ou un nombre d’expression 7 bien aspecté. Mais le plus souvent, ce nombre indique une période limitative pendant laquelle il semble fastidieux d’avancer au rythme souhaité. Le 7 va s’employer essentiellement à compter, à examiner les détails afin que rien ne lui échappe pour élaborer le plus justement possible son prévisionnel des mois à venir. Chiffre masculin, il sait prendre des décisions. Alors qu’il semblera prendre tout son temps, il pourra se montrer imprévisible avec des revirements de situation surprenants. N’étant pas du genre à se disperser, il possède la qualité de se concentrer sur l’essentiel. D’où l’intérêt pour chacun de se servir de ses vibrations pour ne pas se laisser submerger par les éventuelles difficultés rencontrées. Le 7 est un solitaire : côté diplomatie, cela pourrait coincer, ce nombre étant réputé pour n’en faire qu’à sa tête et tant pis si cela ne plait pas aux autres. De nouvelles idées émergeront, mais il faudra les trier, certaines étant loin de faire l’unanimité.

Que dit votre chemin de vie en numérologie ? Cliquez ici

Un mois de septembre sous le triple 7

Sous ce mois 7 dans une année Universelle 7, couplé avec une essence 7, les énergies de ce chiffre impacteront chacun d’une façon plus appuyée, quelque soit son mois personnel. On pourra s’attendre à une croissance en chute, à des restrictions, des difficultés d’approvisionnement, à une augmentation de la pauvreté, et aussi à subir des décisions, des décrets. Pour certains, les mots indépendance et liberté d’expression résonneront fortement. Le 7 ne prendra rien au pied de la lettre et s’efforcera de comprendre la vérité, surtout si elle semble cachée ou détournée. Sachant que la vérité est souvent dissimulée derrière l’illusion, il aura conscience que rien ne sera acquis d’avance, ni définitivement. Il va falloir de la patience, mais aussi de la réactivité dès lors où des opportunités se présenteront. Le 7 étant un nombre intuitif, autant en profiter pour se servir de son sixième sens en plus de sa faculté d’analyse et de raisonnement. Le 7 régissant le mental, il y aura tout intérêt à utiliser la formule du verre à moitié plein et non à celle du verre à moitié vide afin de ne pas céder à l’angoisse du lendemain, à activer sa boite à idées pour se débrouiller, développer son système D. Il faudra toutefois veiller à la surcharge mentale qui ne ferait qu’embrouiller les idées les plus claires avec le stress qui ira avec. Puisque le 7 parle de pause, autant en profiter pour se coucher plus tôt, s’assurer d’un sommeil réparateur pour renouveler son taux d’énergie. Avec l’essence 7 accompagnant ce mois de Septembre 7, il faudra réfléchir aux options à prendre. Ce ne sera pas le moment  de lancer de nouveaux projets, mais de travailler sur ceux en cours afin de les solidifier. Ce sera en misant sur le temps et surtout en expliquant clairement les lignes de conduite que le climat sera plus serein. Sur le plan personnel, des remises en questions s’avèreront nécessaires.

Découvrez qui vous êtes avec la numérologie, cliquez ici

Septembre 2023, un mois 7 sous les vibrations du 16

Dans le graphique numérologique de septembre 2023, on retrouve deux fois le nombre 16, d’où son importance. Le 16 est composé du 1 et du 6. Le 1 apportera courage, conviction, droiture, leadership. Le 6 mettra l’accent sur le clan, la famille, les responsabilités, l’alimentation, le confort. Le 16, dans n’importe quel domaine où il apparait indique la fin de quelque chose et le début d’un renouveau. Non, la terre ne va se mettre à tourner à l’envers, les humains s’en chargent très bien, mais ce nombre a besoin de faire de la place, du ménage afin de repartir sur de nouvelles bases. Et parfois, pour parvenir à ses fins, il n’y va pas par quatre chemins. Attention aux batailles perdues d’avance, l’énergie devant être utilisée pour construire et non détruire. Attention aussi à ne pas décoller du sol, ce qui se révèlera peu pratique pour gérer sa vie matérielle sur terre au quotidien. Un autre des problèmes du 16 est qu’il tend à donner, à relever les autres sans s’apercevoir que l’on peut abuser de sa gentillesse. Ce ne sera pas le moment de prêter de l’argent sans garanties sérieuses ou une grande confiance en l’intégrité de la personne, car il y aura de fortes probabilités à ne jamais revoir la couleur de sa générosité. Le 16 est volontaire et devra cultiver son esprit d’initiative pour surmonter les obstacles. Il représente également l’humanitarisme, la compassion, la philanthropie et la tolérance et invitera à se servir de ces qualités tout en restant connecté à la réalité. Ce nombre possède une grande puissance de guérison en ce qui concernera une situation endommagée, une relation abimée, maltraitée, mais rien ne viendra tout seul, il faudra faire un effort de participation pour cette réparation. Ce sera une période favorable pour les échanges intellectuels, sortir la poussière de dessous le tapis, mettre de la lumière sur les zones d’ombre, nouer des liens sincères et authentiques, se former à une nouvelle technique, développer des compétences et mettre à contribution sa faculté de discernement.

Pour prendre rendez-vous, cliquez ici

Mémo-Numéro- septembre 2023

: introspection, réflexion, remise en question, formation, rigidité, dogmatisme, nouvelles découvertes, indépendance, technique de pointe. 7/7 : confrontation, idéaux incompatibles, cheminement intérieur, blocages, quête de sens, partage des responsabilités, besoin de compréhension. 7/ 16 : transmission des connaissances, créativité et conscience, perfection, exigence, idées fixes, remise des compteurs à zéro. 16 : dynamisme, obligation, libération, changement, initiative, remonter la pente, dépression, destruction, reconstruction, assurance de soi, garder le cap.

Kit : à la découverte de votre Nombre d’expression, cliquez ici

A très vite

Marie-Pierre