Notre destin est-il inscrit dès notre naissance ?

naissance_thumb.jpg

Photo de Steve C

Oui et non. Cette réponse de normande ne va pas vous avancer sur votre interrogation. D’où le but de ce billet afin de faire le point sur cette question primordiale dans la pratique de la tarologie et l’interprétation d’un thème astrologique, numérologique.

Notre destin est-il inscrit dès notre naissance ?

 

Je vais vous raconter une conversation avec une cliente qui avait 52 ans à l’époque. Lors d’une consultation, cette personne me confie au bout d’une heure et demie : ‘vous savez, ma meilleure amie, qui a mon âge, a de la chance. Elle a consulté un voyant à 18 ans. Tout ce que lui a prédit ce devin s’est réalisé. En ce qui me concerne, les prédictions changent tout le temps et je ne sais plus que ou qui croire.’

Précisions.

Notre destin est-il inscrit à l’avance ? Sur certains sujets, oui. Sur d’autres, non. Si vous êtes orphelin dès votre petite enfance, si vous subissez des brimades dès votre premier âge, si vous êtes adopté ou si vous avez contracté une maladie compliquée dès votre naissance, la réponse est oui. Pour beaucoup d’autres choses, c’est vous qui décidez : vous disposez aussi de votre libre-arbitre.

Revenons à cette conversation

J’ai tenté d’expliquer à ma cliente qu’il était regrettable que la destinée de son amie n’ait pas amorcé quelques virages entre ses 18 ans et ses 52 ans. Car, cela voulait dire qu’elle n’avait pas mis de nouveaux projets en place et qu’elle n’avait pas modifié ses schémas de pensées depuis son adolescence. Peine perdue. Elle ne voulait pas démordre de ses convictions.

C’est la faute à…

Pour certains, il est beaucoup plus confortable de rejeter la faute de leurs problèmes sur un destin écrit à l’avance plutôt que de prendre conscience que l’homme doit se prendre en charge et est en parti responsable de sa vie. Combien de fois ai-je entendu, lors d’entretiens en astrologie : c’est la faute à Saturne si ma vie ne tourne pas rond, Jupiter me fait des misères.’ Ou encore : ‘ Pluton me met des bâtons dans les roues.’ Je ne nie pas l’influence des planètes sur notre vie. Mais ne leur accordons pas non plus une toute puissance qu’elles n’ont pas à moins que nous en décidions ainsi.

Conditionné par la génétique, notre éducation

Quand l’astrologue étudie votre carte du ciel, il s’agit de votre thème natal. Il va décrypter vos forces et vos faiblesses. C’est un très bon outil pour mieux se connaitre, comprendre la façon dont nous fonctionnons.

Il propose une trame sur notre évolution.

Il apporte une prise de conscience de ce qui est en nous pour modifier certains de nos comportements ou les accepter. Dès notre naissance, voire notre vie intra-utérine, nous sommes soumis à l’influence de nos géniteurs, à l’éducation que nous avons reçue. Nous allons mettre en place tout un système de pensée, d’émotions, d’espoirs, de craintes. Nous allons nous projeter dans l’avenir au fur et à mesure que nous grandissons.

Si votre vision de la vie ne va pas très loin, et bien, vous serez comme cette dame dont je parle plus haut. Vous aurez subi votre destin sans en être l’acteur.

« L’être humain ne vient pas au monde à n’importe quel moment ; la nature tend à la faire naître sous un ciel conforme à son hérédité, le thème de l’enfant présentant des similitudes avec ceux de ses géniteurs. » André Barbault

 

Ça sert à quoi, au final, la voyance et l’astrologie ?

Bonne question. En tous cas, certainement pas à vous tracer un chemin balisé jusqu’au restant de vos jours. Une consultation (tarologie, voyance, astrologie) apporte un éclairage pour vous aider à prendre une décision, pour comprendre vos blocages et ce qui vous empêche de vous réaliser pleinement. Faire un point sur les différents aspects de votre vie et répondre à certaines questions bien sûr !

Conclusions :

Avant de faire la démarche d’une consultation, demandez-vous ce que vous en attendez vraiment. Soyez prêt à entendre quelques vérités qui pourraient vous déranger, non en tant que prédictions, mais plutôt en termes de remise en cause personnelle.

Je vais vous relater une histoire. Une cliente vient me voir, désespérée, car elle ne faisait pas la rencontre sentimentale à laquelle elle aspirait. En larme, elle me confie :

‘Marie, je ne comprends pas.

Je fais des visualisations matin et soir, j’écris régulièrement sur un cahier les qualités que je cherche chez un homme. Je répète trois fois par jour des phrases positives. J’ai eu l’occasion de faire des rencontres mais aucun ne me donne l’envie de continuer plus loin. Pourtant, tu m’avais dit que ma vie amoureuse allait changer du tout au tout. ‘Je lui demande donc ce qu’elle visualise et ses souhaits. ‘Un homme riche, beau, mince, sportif, généreux, avec une belle voiture,  passionné de moto,  propriétaire de sa maison et sans enfants à charge. Qu’il ne me demande pas de vivre avec lui, car je ne veux pas lui préparer ses repas, faire son ménage et repasser ses chemises.’

Ma réponse fut claire et nette : ‘ cet homme n’existe que dans tes rêves, donc tu ne le rencontreras jamais. Par contre, je suis certaine que celui avec lequel tu viens de rompre, est quelqu’un avec qui tu aurais pu faire un bout de chemin.’ Mes propos lui ont fait l’effet d’une douche froide, pour ne pas dire glacée. Malheureusement, cela n’a pas suffit à lui rafraîchir les idées.

Solutions

salon voyance (2)

Prendre un rendez-vous, c’est l’envie d’avancer concrètement dans sa vie. Ne comptez pas sur moi pour des consultations de complaisance. En revanche, il est hors de question que vous repartiez d’un entretien avec vos paquets roses et noirs et au-revoir, débrouillez-vous. Je ne prendrais pas les décisions à votre place non plus. Je vous indiquerais le chemin, je vous aiderais à utiliser votre libre-arbitre, mais vous resterez le capitaine de votre vaisseau.

A très vite.

Marie

Et vous, qu’attendez-vous d’une consultation ?

3 réflexions au sujet de « Notre destin est-il inscrit dès notre naissance ? »

  1. Ton article a des accents sartriens je trouve : « Nous sommes ce que nous faisons de ce que les autres ont voulu faire de nous » 😉

  2. Bonsoir Guillaume et merci de ton passage. Sur mon autre blog http://kit-destresse.com/ je cite Sartre dans mon article :’Miroir, oh mon miroir, dis-moi….‘Le moi se construit aussi à travers le regard des autres. C’est ce que voulait dire Sartre par ‘ L’enfer, c’est les autres.’ 😉

Laisser un commentaire