Comment se débarrasser des pompeurs d’énergie ?

Bonjour les amis,

vous connaissez tous dans votre entourage des gens quelquefois bien intentionnés, d’autres un peu moins, qui ont l’art et la manière de vous tirer vers le bas ou de vous vampiriser. Le point pour se libérer de ces personnes négatives.

positif

Se créer un mental d’acier

Vous n’avez pas le pouvoir de changer le comportement des autres, mais vous avez la liberté de modifier votre façon de penser. C’est à vous de savoir dire NON, si vous avez le sentiment que l’on tente de vous manipuler ou d’obtenir quelque chose de vous sans rien vous apporter en retour. Dans un premier temps, surtout si vous n’avez pas l’habitude de vous affirmer, nul doute que vous déclencherez quelques réactions réactives et pas toujours sympathiques. C’est comme si, un mauvais Génie vous mettra à l’épreuve. Il n’y a ni Diable, ni sorcellerie la dedans. C’est simplement votre disque dur (votre cerveau) qui ne comprendra plus la nouvelle donne et qui se rebellera en vous mettant au défi. En étant persévérant, vous serez plus fort que vos schémas de pensées du passé et vous créerez ainsi un nouvel état mental puissant et positif.

Si je dis non, plus personne ne va m’aimer

Le croyez-vous vraiment ? Si certains vous mettent de côté, ne vous invitent plus chez eux, parce que vous aurez changé ‘en mieux pour vous’, la vrai question à vous poser: ‘m’aiment t’ils pour ce que je suis ou pour ce que je peux leur apporter? ‘  En refusant de les écouter pendant des heures parler de leurs problèmes, vous ne présenterez plus d’intérêt à leurs yeux. Oui vous avez bien lu : INTERET.

Si on vient vers vous par intérêt, il n’y a pas d’amour ou d’amitié dans cette relation. Conclusion: vous n’avez rien à perdre et tout à gagner.

Mais je vais me retrouver tout seul !

Dans un premier temps, cela est possible. Ce passage ne doit pas être douloureux au contraire. Considérez cette expérience comme si vous étiez en train de quitter un job qui ne vous convient plus pour de multiples raisons et que vous en démarriez un autre qui vous apportera plus de positifs, de bénéfices sur le long terme. Très vite, parce que  vous aurez transformé votre état vibratoire, vous rencontrerez des personnes qui seront en phase avec votre nouvel état d’esprit.

Relations toxiques, Adieu

Certaines personnes vous contactent seulement lorsqu’elles ont des problèmes et vous zappent lorsqu’elles vont bien ou qu’elles n’ont plus rien à tirer de vous. Elles vous ont pompé, ont puisé tous vos ressorts. Après cette discussion, elles sont en pleine forme et vous, vidé de toute votre énergie. Vous avez donné, et vous n’en récoltez que du négatif avec des émotions proches de l’épuisement moral.

Du mal des autres

Est ce que cela vous fait du bien d’entendre ou de participer à des ragots sur la vie des autres ? Est- ce que cela est intéressant pour votre développement personnel ? Sans doute que non. Vous avez comme moi, j’imagine, beaucoup plus de choses plus passionnantes à faire dans votre vie. Il n’y a aucune sagesse dans ce que je vous raconte. D’abord, je ne suis pas sage, sourires. Je suis comme vous, un être humain avec ses failles et ses forces. Il s’agit simplement de bon sens. Personnellement, je me décris comme une paresseuse, et à partir de ce postulat, je mets de côté tout ce qui ne contribue pas à mon bien-être, à mon bonheur. Cela me fatigue d’entendre dire du mal des autres, car je n’en ai strictement rien à faire et cela ne m’apporte rien de positif pour être de bonne humeur et prendre ma vie en main.

Du bien des autres

Imaginez une seconde que lors de réunions avec des collègues, des amis, chacun s’emploierait à pointer sur les qualités de ses proches. J’ai testé, je pratique et je vous promets que les vibrations de ces instants sont porteurs d’énergies ultra positives. Tout le monde en ressort avec la croyance que tout est possible et cela le devient. Il ne s’agit pas d’être hypocrite. Ceux qui me connaissant savent que ce n’est pas ma tasse de thé et si j’ai quelque chose à formuler, je le dis. Il y a une différence de taille entre la discrimination, la volonté de nuire et dénoncer des inepties.

Comment se débarrasser des pompeurs d’énergie ?VAMPIRES

Personne au monde n’a le droit de briser vos rêves, personne n’a le droit de vous utiliser. Il faut faire la différence entre générosité, compassion et abuser de vous, de votre temps, de votre gentillesse. Dites-vous bien que ces personnes qui se répandent en propos négatifs vous oublieront très vite dès lors où vous refuserez de les écouter. Une autre question à se poser: si vous entendez quelqu’un dire du mal d’un ami, sachez que dès lors où vous aurez tourné le dos, cela sera votre tour. C’est comme au manège, en moins rigolo.

Photo prise par Jin

Article à lire : Stop aux relations toxiques 

Comment faire alors ?

Les vampires ont la dent dure. Ne rentrez pas dans des rapports de force, de toute évidence, vous serez perdant. J’ai mis en place une application qui fait ses preuves:  dès lors où quelqu’un commence à se lamenter sur sa vie, sur les autres, je lui coupe la parole et je lui raconte tous mes malheurs. Je n’en ai pas,  j’en invente. De toute façon, cette personne est tellement centrée sur elle-même qu’elle ne s’apercevra pas que je fabule. Non, je ne mens pas, j’exagère seulement des challenges que je rencontre au quotidien, comme tout le monde sur cette terre.

Cet article fait parti de mon livre: ‘prendre sa vie en main, avancer sur son chemin’ .

 

‘Quand il n’y a plus rien à grignoter, les vautours s’en vont.’ Marie-Pierre Charneau

Et vous, comment vous êtes vous débarrassé de ces pompeurs d’énergie ?

A très vite. Marie-Pierre

Recherches utilisées pour trouver cet articleles pompeurs mon compte,comment faire pour se proteger des pompeur dénergie

13 réflexions au sujet de « Comment se débarrasser des pompeurs d’énergie ? »

  1. Je fais la mm chose que vs depuis quelques années, dès qu une personne me parle du mal des autres ou de ses propres malheurs à tir larigot, j interromps intelligemment et je parle de mes problèmes que je n ai pas hahaha, les problèmes doivent être plus graves que ceux de notre interlocuteur et ça maaaarche, du coup ça coupe la parole à l autre !!!

    • Tout à fait Francesca. Quand il n’y a plus rien à grignoter, il n’y a plus d’intérêt… Belle journée à vous.

  2. Bonjour Marie,
    C’est un beau papier. Moi aussi, jeune et même il n’y a encore pas si longtemps (quelques années), j’avais des difficultés à dire « non » et j’étais parfois envahie par des personnes toxiques. Pourtant, je me rendais bien compte que ma gentillesse, sollicitude, n’étaient pas suivies de bonnes intentions chez ces fameuses personnes qui bouffaient mon énergie. Parmi elles, certaines que je croyais des amis, se comportaient avec désinvolture ou indifférence, quand moi même j’étais fragile. J’ai constaté ça quand j’étais salariée et que j’ai perdu mon père en 98, j’avais 32 ans. Aujourd’hui j’arrive davantage à me protéger, et à faire preuve de discernement. Mais je suis parfois encore étonnée par certaines réactions… Sans doute suis-je un peu comme Jean Jacques Rousseau, une incorrigible idéaliste sur le côté bon de la nature humaine….

  3. Bonjour Marie,

    Je m’interroge, car j’ai qq’un dans mon entourage proche qui est « négative », qui se plaint bcp, qui tire vers le bas, et qui veut qu’on la prenne pour une « pauvre » victime or, lorsque je lui parle de mes problèmes ou soucis à mon tour, soit elle n’accepte pas, car ça l’a perturbe, soit elle « dorlote » mes problèmes, car ça l’arrange…mais cela ne l’arrète pas dans ses plaintes, elle ré-enchérit encore plus?

    qu’en- pensez-vous,svp?

    Sinon, j’ai remarqué que cela fonctionne mieux, lorsque je ne réponds pas, je fais celle qui écoute passivement, et que je n’y met aucune sorte d’énergie pour l’aider à trouver une solution, (j’ai l’impression qu’elle veut que je la prenne en charge?) en fait cela m’apprend, je pense le détachement et apprendre à ne plus la nourrir, entre autre

    • Bonjour Nadine,
      la question à se poser est celle de savoir si vous ressentez une véritable amitié avec cette personne et si cette amitié est réciproque. Comme je l’écris dans l’article, le mieux est de ne pas faire de surenchère, car au final, les propos négatifs nous épuisent. Lorsqu’il y a des défis dans la vie, il est logique de chercher une solution harmonieuse pour tous. Bien à vous.

  4. Bonsoir Marie-Pierre,
    Ton article me parle, notamment faire la différence entre générosité et compassion VERSUS abuser de votre temps et de votre gentillesse.
    Quand à l’astuce d’inventer des problèmes pour que l’autre cesse de parler, j’avoue, je n’ai jamais essayé. Je n’ai pas trop envie de m’inventer des problèmes. Peut-être que ça marcherait. sinon, je préfère m’esquiver, ou changer complètement de sujet.
    Il m’arrive parfois de dire « là, je ne suis pas disponible » ou « avec tout ce que je t’ai déjà dit, si mes conseils étaient efficaces, tu irais mieux. Donc je n’ai pas la solution ».
    A bientôt,
    Carole.

    • Bonsoir Carole,
      tout dépend du ‘degré du pompage d’énergie’ si je puis dire. Devant les vampires, les vrais, quand ils ne comprennent pas ou plutôt quand ils sont tellement centrés sur eux-même, je suis partisane des actes fermes.
      ‘S’inventer des problèmes’ est une parabole afin de démontrer que les personnes qui mangent notre temps, notre espace vital s’enfuient dès lors où elles se devraient de nous écouter.
      Bien à toi.
      Marie-Pierre

  5. Bonsoir, moi j’ai pris une des décisions des plus courageuse et des plus dure de ma vie, j’ai dis à mon partenaire que cette vie ne me convenait pas (il profitait de moi et quand il avait des projets ne me calculait plus (we, vacances) et critiquait toujours les autres se trouvait toujours des excuses et j’en passe) et je l’ai quitté. C’est duuuuur et triste…

    Laurence

    • Bonsoir Laurence, je ne connais pas votre parcours et il est réducteur de répondre en quelque mots sur votre souffrance.
      Une rupture est toujours douloureuse.
      On s’imagine quelquefois que celui qui en est l’initiateur ne souffre pas et que seul ‘l’abandonné’ se tord l’esprit et le ventre’.
      Ce qui est tout à fait faux dans la plupart des cas.
      Il vous faut maintenant prendre rendez-vous avec vous même afin de panser vos blessures avec beaucoup de compassion et de retrouver l’essence intérieure qui vous anime pour vous projeter avec confiance dans votre avenir. Bien amicalement.
      Marie-Pierre

      • Bonjour Marie-Pierre,

        C’est tout à fait vrai… Bon dimanche et mille merci

        Laurence

  6. Bonjour mon compagnon parfois m insulte me menace des que je m habille bien c est des reproches des que je vais à la piscine ou plage c est des critique je me suis lancer dans la communication animal et les soins énergétique il me dit que je fait de la me..e et que c est des conneries . Il me reproche que c est ma faute si notre couple va mal et qu il est pas heureux. Que si je me comportait mieux tout irai bien . Quand pensez vous ? Merci belle journée à tous

    • Bonjour Alexandra, il peut arriver que des noms d’oiseaux fusent, que l’on émette quelques reproches envers l’autre dans une relation de couple. Mais là, vous me parlez d’insultes, de menaces. D’après ce que vous m’écrivez, je ne vois pas d’amour dans cette histoire.Et aucune relation ne peut s’épanouir sans amour et sans respect de l’autre. J’ai envie de vous dire que s’il n’est pas heureux, qu’il envisage une rupture. Quoiqu’il arrive, même si vous cédez à son chantage, il ne changera pas. Il continuera à vous humilier et à vous rabaisser. Ouvrez les yeux et retrouvez l’estime de vous-même. Amicalement. Marie-Pierre

Laisser un commentaire