Cinq étapes pour booster la confiance en soi

oser

Bonjour les amis,

le manque de confiance en soi est une des raisons qui empêche l’Homme de se réaliser pleinement  dans son accomplissement personnel. Ses causes sont multiples. Ce n’est pas une fatalité pour autant et il est tout à fait possible de la trouver, de la retrouver. Cela demande toutefois un travail à effectuer sur soi-même.

Savoir qui vous êtes

Vous pourrez faire tous les efforts du monde pour vous sentir mieux dans vos baskets, si vous ‘jouez’ un rôle qui n’est pas le vôtre, vous risquez fort de vous heurter à un mur. Le regard des autres est quelque chose qui peut vous propulser comme vous anéantir. En voulant faire plaisir à tout le monde, vous oubliez que la personne la plus importante à vos yeux, c’est vous ! C’est pourquoi connaître votre véritable personnalité et être sincère vis-à-vis de vous est une étape important dans l’estime de soi.

L’estime de soi

Sans estime de soi, il y a une véritable difficulté à s’affirmer. Nous évoluons, du moins en occident, dans une société de plus en plus compétitive.

Elle influence notre capacité à s’engager efficacement dans l’action et se nourrit en retour de nos succès.

Il n’en demeure pas moins que c’est une notion subjective, puisqu’elle correspond à l’image que vous avez de vous et de l’appréciation des autres à votre encontre. Aujourd’hui, à en croire les médias, il faut être mince, sportif, réactif, performant, jeune d’esprit, garder un ventre extra-plat, être toujours sur son 31, de bonne humeur, conciliant et ferme à la fois, élargir ses connaissances, voyager, sortir, méditer, s’amuser, travailler. La barre est tellement placée haut que l’estime de soi en prend un sacré coup et peut dégringoler vite fait, si vous ne savez pas comment vous auto-évaluer correctement.

‘La perfection, ce n’est pas de faire quelque chose de grand et de beau, mais de faire ce que l’on fait avec grandeur et beauté.’ Swâmi Prâjnanpad

L’auto-évaluation

L’auto-évaluation, c’est connaître sa vraie valeur. Il y a fort à parier que même si vous n’êtes pas parfait en tout, il y a de nombreux domaines dans lesquels vous êtes doué, qui vous apportent de la satisfaction. Savez-vous que de nombreuses jeunes femmes très belles souffrent de leur physique. Si par dessus le marché, elles affichent un profil de célibataire, certaines personnes portent un jugement négatif et colportent volontiers quelques rumeurs sur leur caractère. Pour que votre auto-évaluation soit pertinente et efficace, vous devez faire la part des choses entre une humilité mal placée et un égo surdimensionné. Ceci dit, si vous me lisez, je pense que du côté de votre égo, il ne doit pas être gonflé (sourire)…

Si vous souffrez d’un manque de confiance en vous, je vous suggère de faire une liste de toutes vos qualités et de vous féliciter à chaque ligne.

‘Je comprends le sens de l’humilité. Elle n’est pas le dénigrement de soi. Elle est le principe même de l’action. ‘ Saint-Exupéry

Cinq étapes pour booster la confiance en soi

La confiance en soi, c’est quelque chose qui se retrouve, qui se cultive, qui s’entretient. Pour des tas de raisons, vous avez pu la perdre en chemin. Il existe des techniques, des exercices pour la booster. Pour cela, il va falloir prendre votre courage à deux mains, car ce n’est pas d’un claquement de doigts que vous la renforcerez. De nombreux projets ne voient jamais le jour, non par un manque de connaissance, mais par un manque de confiance en soi.

Arrêtez de croire tout ce que l’on vous raconte

Je parle souvent de l’impact des médias sur notre comportement. A les croire, tout va mal, la vie est difficile, le pire est devant nous et ils argumentent leurs propos avec des infos plus déprimantes les unes que les autres. Le téléviseur n’est pas le seul coupable. Rien qu’en ouvrant votre pc, s’affiche à la une de votre moteur de recherche tout ce qui peut contribuer à vous mettre le moral en berne.

Vous ne vous en rendez pas forcément compte, mais cela contribue à renforcer vos peurs. Subtilement, ces images génèrent des émotions négatives et déclenchent à votre insu une perte d’assurance en vous et en la vie.

Définissez vos zones de sécurité

Pour être bien dans votre peau, vous avez besoin de vous sentir en sécurité.

Quels sont les domaines qui vous apportent le confort moral indispensable à votre équilibre intérieur ?

En identifiant vos leviers de motivation, vous parviendrez à reconnaître vos vraies valeurs, à les apprécier et à faire en sorte qu’elles soient votre bouclier contre vos incertitudes et renforcer ainsi votre sentiment d’efficacité personnelle.

On lit beaucoup de choses sur le bonheur de sortir de sa zone de confort.

C’est vrai, mais chaque chose en son temps.

Mettre la charrue avant les boeufs  sera contre productif  si vous manquez de confiance en vous.

Cela risque au contraire de vous plonger dans le doute, la peur du lendemain et de paralyser vos actions.

By by à la résignation !

Je voudrais clarifier un point important. Accepter des évènements désagréables signifie que vous les prenez en compte, qu’ils sont bien réels. A partir de ce postulat, vous décidez de tout mettre en place pour trouver une solution.

Il y a certains faits sur lesquels vous n’avez pas de prise, comme celui de vieillir, la perte de proches et d’autres.

Se résigner c’est devenir passif, c’est se persuader que le destin semble s’acharner sur vous. Lorsque l’on traverse une passe compliquée, on ressent du découragement et tout paraît comme une montagne impossible à franchir.

Une astuce pour se sortir de cette léthargie est de faire chaque jour quelque chose de nouveau qui vous fasse plaisir.

Cela peut passer par une recette de cuisine, lire l’ouvrage qui vous attend sagement depuis des mois dans votre bibliothèque, sortir avec un ami, visionner une toile, dessiner… En faisant quelque chose d’agréable, vous libérez des émotions positives et cela sans vous forcer.

Pas à pas, vous avancez

Implanter une nouvelle habitude demande du courage et du temps. Je suis méfiante sur les ‘promesses’ de retrouver la confiance en soi en deux clics et un battement de cil.

C’est pourquoi, je vous suggère d’avancer doucement mais sûrement.

Reconsidérez votre but, vos objectifs, vos intentions.

Peut-être que dans un premier temps, il vous faut les revoir à la baisse, quitte à augmenter progressivement vos défis.

Ne vous focalisez plus sur vos échecs. Ils font partis du passé et c’est de votre présent et de votre avenir dont il s’agit. Il ne suffit pas de lire, il faut aussi appliquer.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la formation que je propose: boostez sa confiance en soi et son intuition

cliquez ici

 

De l’auto-suggestion à gogo

Croyez moi, c’est plus encourageant de lire une citation qui booste,quelques lignes positives que de se remémorer toutes les misères du monde. Votre discours intérieur affecte directement votre humeur.

Les phrases type du syle: ‘je suis nul, je n’y arriverais jamais, c’est trop dur’, sont idéales pour l’auto-flagellation, mais inefficaces pour booster la confiance en soi.

Quelques suggestions de phrases à vous répéter doucement dans un premier temps et avec de plus en plus de force ensuite. (Si elles ne vous parlent pas, vous les modifiez en fonction de votre ressenti).

  • Chaque jour et à tout point de vue, je vais de mieux en mieux
  • J’ai la force de faire de mes rêves une réalité
  • J’aime qui je suis et je suis en paix avec moi-même
  • Oui, je le peux
  • Je suis à la hauteur de ce défi
  • Tout va bien. J’ai tout ce dont j’ai besoin en ce moment
  • Mon subconscient trouve en moi et pour moi, toutes les forces et les actions mentales et physiques qui me permettent de réaliser ce que je veux maintenant
  • Aujourd’hui est un jour merveilleux, je choisis qu’il en soit ainsi
  • J’écoute mon intuition et j’agis quand je sens que c’est le bon moment
  • J’aime qui je suis et ce que je faisoser
  • J’avance avec confiance et la certitude que tout concourt à mon bien-être
  • Je suis capable de réaliser mon projet
  • Tout doucement, avec amour, je réalise facilement mes désirs
  • J’avance dans la vie avec joie et aisance
  • Ce moment même est un point de départ pour moi ici et maintenant
  • Je compte sur moi pour atteindre mes buts
  • J’agis en accord avec mes valeurs

Quelques ouvrages que je vous recommande :

Le pouvoir de la confiance de Stephen M. R. Covey

‘ Oser’ de Fréderic Fanger

Photo de Alia Qunhua

Voulez-vous partager avec moi ce défi ?

‘Chaque matin, se promettre de mettre tout en place (pensée, actions) pour être heureux.’

Si cette aventure vous tente, laissez un commentaire en dessous de cet article.

A très vite. Marie-Pierre

11 réflexions au sujet de « Cinq étapes pour booster la confiance en soi »

  1. Je vous lis avec beaucoup de plaisir et d’attention. Merci pour tous ces précieux conseils.

  2. Merci Marie-Pierre pour tous ces bons conseils, un rappel est toujours bon car il y en a qu’on oublie en chemin.

  3. Bonsoir Marie-Pierre,
    Merci beaucoup pour cet article que je trouve très intéressant, tellement que j’aimerai approfondir un peu deux points particulièrement :

    Tout d’abord, quand vous parlez de savoir qui on est, de ne pas jouer un rôle, je me demande un peu comment faire.
    Je trouve en effet que je suis pleine de contradiction, et cela m’embrouille pour savoir qui je suis vraiment. Par exemple on peut être à la fois conventionnelle et féministe, aimer une décoration douce et romantique et parfois plus colorée et exotique, manquer de confiance en soi sur certains points et en avoir trop sur d’autres… Comment gérer ces contradictions en nous?
    On dit aussi qu’un acteur se met dans le rôle de son personnage, qu’il choisi son langage, ses mouvements, son rythme, sa tenue, et qu’il en va de même dans la vie,que l’on choisi qui on devient, mais comment savoir qui l’on est à un moment T? Sachant en plus que tout est toujours en mouvement, j’y perd mon latin!!

    Ensuite, vous parlez du confort moral, d’une zone de sécurité pour l’équilibre intérieur. Je trouve ce concept très intéressant, mais j’aimerai plus de précision sur comment le trouver. Vous parlez de leviers de motivations, est-ce la même chose? Lorsque l’on est démoralisé, les motivations sont souvent hors du champs, sur quoi s’appuyer alors?

    J’espère ne pas avoir été trop longue dans mon commentaire!
    Merci en tous cas pour ces articles toujours très pertinents.
    Bien à vous,
    Camille

    • bonjour Camille, vos questions demandent un article chacune. Je vais répondre en parlant de moi: je suis quelqu’un de très sociable et en même temps j’ai un fort besoin de solitude. Il n’y a pas de contradictions. Il s’agit juste de deux facettes de ma personnalité. Bien sûr, on peut choisir de développer des qualités. Dans cet article, je parle de jouer un rôle par rapport au regard des autres. Certaines personnes pour ne pas faire de vagues vont dire oui à tout. Elles sont vues comme gentille, bonne poire, alors que ce n’est pas du tout ça. C’est la peur de ne pas être aimé qui vont motiver leur façon d’être.
      Je reviendrais sur les zones de sécurité: c’est important de les identifier, car ce sont elles qui vont vous permette d’avancer pas à pas, certes, mais avancer quand même, alors que la motivation avoisine le taux zéro !
      Bien à vous.

  4. Je vous découvre ce jour Marie-Pierre, et j’éprouve un grand bonheur à vous lire. D’autant que tout vos écrits tombent au bon moment pour moi, qui ai besoin de retrouver confiance, bonheur, et bien être….Je note les différentes lectures que vous conseillez, et je vais m’empresser de lire celles-ci..

    Merci Marie-Pierre

  5. Bonjour Marie- Pierre, je rejoins également les autres commentaires. Vous lire me booste chaque jour et redonne du positif dès qu’on en éprouve le besoin. Merci !
    La question : Savoir qui on est , s’auto-analyser et savoir ce qu’on veut réellement (sans mettre de masque) n’est pas une question simple, et par conséquence trouver sa voie est difficile. Par quels moyens avancer pour être sur la bonne voie qui nous correspond réellement?
    bonne journée.

    • Bonjour Véronique, une étude astrologique (un thème natal) est un excellent moyen pour mieux se connaître. Je pense que tout à chacun sait réellement ce qu’il veut, même s’il passe par des moments de doutes. Ensuite, il faut aussi avoir les pieds sur terre et être conscient des priorités.

Répondre à véro Annuler la réponse.