Nouvelle Lune en Gémeaux

Bonjour, bonsoir les amis,

Le 30 mai 2022, à 13h32, heure de Paris, la Nouvelle Lune placera ses énergies à 9°03 dans le signe des Gémeaux. Ce nouveau cycle lunaire est croissant et ses vibrations vont se poursuivre jusqu’à la Pleine Lune, laquelle marque le signal d’une période décroissante. C’est donc un contresens d’émettre un vœu lors de la Pleine Lune. Cette Nouvelle Lune en Gémeaux apportera un souffle d’air frais dans la vie comme dans les projets, malgré quelques difficultés. Examinons-là de plus près si vous le voulez bien.

Un isolement tout relatif

La Nouvelle Lune en Gémeaux du 30 mai 2022 ne forme aucun aspect avec les planètes, hormis sa conjonction au Soleil, comme à chaque Nouvelle Lune. Il ne faut pas en conclure pour autant qu’elle n’aura rien à nous dire. Ce serait mal connaître le Gémeaux d’imaginer qu’il va rester tranquillement les bras croisés et la bouche fermée à regarder le temps et les événements passer sous son nez sans broncher. Une Lune en Gémeaux peut sembler changeante, instable, indécise. En réalité, elle a parfois du mal à prendre des décisions, par peur de se tromper de route et de faire le mauvais choix. Mais comme elle déteste par-dessus-tout piétiner sur le bord du chemin et qu’elle veut à tout prix avancer et vite s’il vous plait, elle développe des sentiments d’anxiété, parfois difficile à canaliser. Le changement ne lui fait pas peur, bien au contraire, elle est hyper à l’aise avec ce concept, mais l’idée de se trouver piégée par une erreur d’aiguillage la fait passer pour une girouette aux yeux de son entourage.

En parlant de planètes isolées, Uranus sera également sans compagnie, donc inutile de compter sur lui pour faire bouger les lignes. Pas de panique, Mars et Jupiter s’en chargeront très bien. Nous allons voir cela un peu plus loin.

Article à lire : Jupiter en Bélier en 2022

Un vrai casse-tête

Mercure, la planète des Gémeaux est rétrograde en Taureau, accentuant le besoin de savoir où l’on met les pieds avant tout engagement et celui de prendre son temps, voire même de trop pour donner une réponse ou signer un contrat. Les rancœurs et les ruminations seront au programme, le lâcher-prise par contre, manquera à l’appel. Cette position augurera néanmoins d’une faculté à donner un sérieux coup de collier à ses projets pour être fin prêt à les mettre sur pied. Son carré à Saturne demandera un mode de pensée plus structuré, de discipliner son mental, d’être organisé et de ne pas s’enfermer dans un système rigide ou borné au risque de faire échouer toute tentative de communication bienveillante. Sous cet aspect, il y a le risque de malentendus, de mauvaises interprétations gênant ou empêchant les accords, les négociations. Mercure formera un sextile à Neptune, proposant d’aplanir les difficultés, diffusant un parfum de douceur et de paix, mais le flou entourant certaines situations arrangeront peut-être les choses en apparence, mais dans le fond, le manque de clarté obligera certainement à revoir sa copie ou à se positionner différemment. Il conviendra de se méfier de tour d’entourloupe, de mensonge, de non- dit sous ce ciel Gémeaux. Mercure au trigone de Pluton renforcera le besoin d’investigation, de comprendre afin de se forger sa propre opinion. Ces deux là marchant à reculons, les idées feront certes leur chemin, mais leur divulgation restera toutefois sous contrôle, à moins qu’il ne soit difficile de se faire comprendre ou entendre.

Article à lire : Mercure rétrograde en Gémeaux 

Ménager sa monture

Mars sera chez lui en Bélier, réveillant les ardeurs, les élans novateurs, mais aussi les humeurs belliqueuses. Avec lui, pas de quartier, pas de nuances, c’est tout bien ou tout mal, tout blanc ou tout noir. Il ne faut pas lui raconter de salades, il n’a pas de temps à perdre avec cela et encore moins l’envie de se prendre la tête pour débusquer les pièges. Il préfère se lancer dans le combat pour les mettre à terre et sortir victorieux des éventuelles peaux de bananes glissées sous ses pieds. Jupiter voyagera aussi en Bélier, manifestant beaucoup d’enthousiasme pour faire avancer ses projets et tant qu’à faire, au triple gallot en brandissant son archer pour mieux viser et atteindre son objectif. Mars et Jupiter sont conjoints (traduction collé-serré) en Bélier, signe de Feu, en mode Cardinal. Mars ayant la maîtrise de ce signe et Jupiter symbolisant l’expansion, la croissance, il risque d’y avoir du remue-ménage et même du grabuge. Ces deux planètes ne se sentent absolument pas concernées par les limitations : Mars avance en regardant droit devant, Jupiter agrandit et développe. Ils sont prompts l’un comme l’autre à sortir leur arsenal de guerre, s’ils se sentent agressés. Le premier se veut le chef, le second également, ils auront donc tout intérêt à s’accorder pour éviter des combats douloureux. Jupiter étant un amplificateur, il s’agira de diriger son énergie boostée par Mars dans la bonne direction afin de tirer le positif de cette conjonction. Avec cet aspect, le fanatisme n’est jamais loin. Vénus sera en Taureau, ‘un peu oubliée’, Mercure, Mars, Jupiter et Saturne prenant pas mal de place lors de cette Lunaison. Elle aura la bonne idée de faire place à l’amour, à la douceur, mais elle aussi se sentira bien seule pour exprimer sa tendresse. Son semi-sextile à Mars favorisera les amants, son carré à Pluton, même si son influence restera minime de par son éloignement, pourrait générer quelques tensions dans les relations, que ce soit à propos d’argent ou de sentiments.

Article à lire : Vénus en Taureau au printemps 2022

Nouvelle Lune en Gémeaux

Sous cette Nouvelle Lune en Gémeaux, signe multiplicateur, il conviendra de prendre le repos nécessaire, de lever le pied, de ne pas se les prendre dans le tapis, afin d’éviter toute forme de burn out. Entre Saturne amenant son lot de doute, de pessimisme, Mercure la jouant à l’envers, Mars ne favorisant pas la paix, celle des ménages y compris, Jupiter imposant sa loi, et tant pis si cela ne plait pas, forcément, la Lunaison dans le signe de la ‘com’ et du mental appuyant rarement sur le bouton pause, mettra les nerfs de chacun à rude épreuve. Mais ce sera sans compter sur la faculté de ce signe d’Air à se sortir de toute situation désagréable par une pirouette, par son rire communicatif et par son talent à trouver des sources de distractions, d’amusement, à réunir son monde autour de lui pour se détendre et papoter en bonne compagnie, laissant ainsi provisoirement les soucis au placard, histoire de ne plus y penser. Ils reviendront bien assez tôt sur la piste de danse, obligeant à changer le tempo et à s’adapter à un nouveau rythme sans trop stresser.

A très vite.

Marie-Pierre Charneau, le 26 mai 2022

Marie-P Charneau (2)

Recherches utilisées pour trouver cet articlenouvelle lune 30 mai 2022